En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 967.69 PTS
-
5 026.50
-
SBF 120 PTS
3 976.99
-
DAX PTS
11 274.28
-
Dowjones PTS
25 191.43
-0.50 %
7 118.67
-0.32 %
1.146
-0.08 %

VTC: Toyota va investir 1 milliard de dollars dans Grab

| AFP | 329 | Aucun vote sur cette news
Grab, dont le siège est à  Singapour, est un acteur majeur de l'autopartage en Asie et a récemment affiché sont intention d'acquérir les activités régionales de l'américain Uber
Grab, dont le siège est à Singapour, est un acteur majeur de l'autopartage en Asie et a récemment affiché sont intention d'acquérir les activités régionales de l'américain Uber ( Roslan RAHMAN / AFP/Archives )

Le géant japonais Toyota a annoncé mercredi un investissement de 1 milliard de dollars dans Grab, spécialiste des voitures de tourisme avec chauffeur en Asie du Sud-Est, renforçant ainsi sa présence dans les services face à un marché automobile en pleine mutation technologique.

Toyota collaborait déjà avec Grab depuis août 2017 et va désormais jouer un rôle plus actif au sein de la compagnie asiatique, qui a signé en mars un accord pour racheter les activités de l'américain Uber dans la région.

Un haut responsable de Toyota va être nommé au conseil d'administration de Grab, tandis qu'un de ses employés rejoindra l'équipe exécutive, a précisé le constructeur dans un communiqué, évoquant d'autres transferts de personnel dans le futur.

Les deux sociétés développent ensemble "des services connectés" en utilisant des données de conduite collectées grâce à un enregistreur de bord développé par Toyota et installé dans des véhicules Grab. A travers l'expansion de leur partenariat, elles espèrent désormais "mettre en application ces services à grande échelle à destination de leurs clients en Asie du Sud-Est".

"Nous sommes ravis d'avoir Toyota à nos côtés comme partenaire stratégique de long terme", a commenté Anthony Tan, PDG de Grab, qui compte aussi parmi ses importants investisseurs le géant japonais des télécoms SoftBank Group.

Le PDG de Toyota, Akio Toyoda, multiplie les investissements et les alliances afin de faire de son groupe "une société de mobilité", fournissant "des services aux utilisateurs dans le monde", et non plus un simple fabricant de voitures. Il se prépare ainsi à affronter la concurrence des entreprises de la Silicon Valley, qui planchent sur le développement des véhicules autonomes.

De son côté, Grab propose des voitures privées, taxis, motocyclettes et des services de covoiturage dans huit pays d'Asie du Sud-Est, une région de quelque 650 millions d'habitants.

Créée en 2012 par des Malaisiens et basée à Singapour, la société a beaucoup investi dans sa flotte régionale et totalise actuellement quelque 2,1 millions de chauffeurs, en particulier à Singapour, en Indonésie, Malaisie, Thaïlande, Birmanie, Cambodge et aux Philippines.

Selon l'accord annoncé en mars, Uber recevra une participation de 27,5% au capital de Grab en échange de la cession de ses activités en Asie du Sud-Est. La transaction a cependant été suspendue en avril par les autorités de Singapour, en attendant les conclusions d'une enquête pour savoir si la transaction respecte les règles de la concurrence.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Tradez sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Cette évolution s'appuie sur un bon développement des activités Internationales et un recul des marchés européens...

Publié le 23/10/2018

La haute autorité des télécoms déplore une dégradation progressive et significative de la qualité de service en matière de téléphonie fixe...

Publié le 23/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/10/2018

Eurobio Scientific a fait évoluer avec succès ses systèmes de management de la qualité pour continuer à justifier du marquage CE de ses produits au-delà de 2019...

Publié le 23/10/2018

'Oggy et les Cafards', le pari gagnant de Xilam. Ce succès mondial made in France compte 7 saisons et 500 épisodes...