En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 059.09 PTS
-0.93 %
5 057.00
-0.97 %
SBF 120 PTS
4 048.34
-0.98 %
DAX PTS
11 325.44
-1.77 %
Dowjones PTS
25 387.18
-2.32 %
6 829.10
-2.98 %
1.122
-0.02 %

Une ONG lance une action de groupe contre Facebook à Paris

| AFP | 406 | 5 par 3 internautes
Une ONG française, Internet Society France, a lancé une action de groupe contre Facebook pour non-respect du récent Règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD), entraînant des
Une ONG française, Internet Society France, a lancé une action de groupe contre Facebook pour non-respect du récent Règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD), entraînant des "atteintes récurrentes aux libertés et à la vie privé". ( Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives )

Une ONG française, Internet Society France, a lancé une action de groupe contre Facebook pour non-respect du récent Règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD), entraînant des "atteintes récurrentes aux libertés et à la vie privé", a-t-elle annoncé dans un communiqué vendredi.

L'ONG a envoyé jeudi à Facebook une mise en demeure pour qu'elle réponde à sept principaux griefs, a-t-elle expliqué.

Conformément au RGPD, Facebook aura "quatre mois pour répondre", avant que l'affaire ne soit portée devant le tribunal de grande instance de Paris.

L'Internet Society France récolte depuis plusieurs mois les noms de personnes désireuses de participer à cette procédure, et affirme en avoir recueilli "plusieurs centaines".

La procédure s'inscrit dans l'initiative "eBastille" lancée par l'association, qui vise à "encourager les citoyens européens à prendre en main leur destin numérique".

Parmi les sept manquements identifiés par l'association figurent notamment "des cookies traceurs qui récoltent des informations d'individus non membres mais consultant" Facebook, ou des conditions générales d'utilisation qui "limitent les responsabilités" du géant américain sur les données personnelles de ses utilisateurs.

L'association estime également que Facebook "collecte l'orientation sexuelle, les opinions politiques et les croyances religieuses de ses membres".

Selon elle, le préjudice causé par Facebook à chaque internaute pourrait être indemnisé à hauteur de 1.000 euros, soit "100 millions d'euros" si elle gagne son pari de rassembler 100.000 personnes sur la procédure.

Plusieurs associations européennes ont déjà lancé des procédures contre Facebook et d'autres géants américains de l'internet en profitant des nouvelles possibilités par le RGPD.

Une ONG de défense des internautes, la Quadrature du net, a déposé fin mai à la Cnil, le gendarme français des données personnelles, des plaintes collectives contre Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft.

Des plaintes ont également été déposées dans d'autres pays européens comme l'Espagne.

L'Internet Society France est la branche française de l'ONG internationale Internet Society qui défend un internet ouvert à tous et neutre.

L'Internet Society sera l'un des acteurs de la société civile présents au Forum mondial sur la gouvernance de l'internet, qui se tient à l'Unesco à Paris de lundi à mercredi.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/11/2018

LafargeHolcim accélère son désendettement. La transaction s'effectue sur une valeur d'entreprise de 1,75 milliard de dollars, sur une base 100%...

Publié le 12/11/2018

Sur les 9 premiers mois de l'année 2018, les tonnages vendus restent stables...

Publié le 12/11/2018

Cette étape cruciale franchie par ASIT Biotech a permis de lancer les derniers développements précliniques requis par les autorités avant d'initier un essai clinique...

Publié le 12/11/2018

Au 1er trimestre de son exercice 2018-2019 (période du 1er juillet au 30 septembre 2018), OL Groupe dégage un total des produits d'activités de...

Publié le 12/11/2018

Delta Drone a participé de manière innovante à la sécurité du premier Forum de la Paix à Paris...