En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 636.25 PTS
-0.65 %
5 636.50
-0.57 %
SBF 120 PTS
4 447.36
-0.59 %
DAX PTS
12 633.60
-0.17 %
Dow Jones PTS
26 770.20
-0.95 %
7 868.49
-0.93 %
1.117
+0. %

Tinder lance une série interactive qui influencera les rencontres proposées à l'utilisateur

| AFP | 590 | Aucun vote sur cette news
L'appli de rencontres Tinder lance une série vidéo interactive qui influencera les potentielles rencontres des participants
L'appli de rencontres Tinder lance une série vidéo interactive qui influencera les potentielles rencontres des participants ( LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives )

L'application de rencontres Tinder va diffuser une série vidéo interactive dont chacun de ses utilisateurs pourra être le héros en prenant des décisions pour la suite de l'histoire qui influenceront aussi sa propre histoire amoureuse.

A partir du 6 octobre, les membres américains de Tinder auront accès, tous les dimanches soirs du mois, à un épisode de "Swipe Night" ("Glisser dans la nuit"), qui raconte une aventure apocalyptique, d'après un communiqué publié vendredi.

"Au fur et à mesure que l'histoire se déroule, vous ferez face à des dilemmes moraux et à des choix cruciaux, avec seulement 7 secondes pour décider, sans retour en arrière possible", explique Tinder.

De la même façon que les utilisateurs en quête de rencontres font "glisser" ("swipe") d'un côté ou de l'autre de l'écran de leur smartphone les profils d'autres membres qu'ils voudraient rencontrer ou pas, ils devront, dans cette série, faire des swipe pour décider du tour que prendra l'épisode, comme s'enfuir ou sauver les autres personnages, par exemple.

Le concept n'est pas nouveau, ni en littérature ni en série vidéo, mais dans le cas de Tinder, les décisions des utilisateurs s'afficheront sur leur profil après l'épisode, et l'application disposera d'informations supplémentaires pour leur suggérer des personnes qui pourraient les intéresser.

"Leurs choix dictent plus que l'histoire. Ils influencent aussi leur compatibilité potentielle avec d'autres", détaille Tinder.

Partant du principe que l'interactivité et les contenus permettent de conserver plus longtemps l'attention des utilisateurs, essentielle à leur modèle économique, de nombreuses plateformes et réseaux sociaux parient de plus en plus sur des formats qui mêlent divertissement et réaction.

Facebook a ainsi généralisé cette semaine la possibilité pour les annonceurs d'intégrer des éléments d'interaction dans leurs publicités, comme des sondages, des jeux ou de la réalité augmentée pour voir si telle couleur de rouge à lèvre sied au teint de l'internaute concerné, par exemple.

Mais c'est la première fois que Tinder s'aventure dans la production de contenu original. La série a été tournée dans un format vertical avec les acteurs Angela Wong Carbone, Jordan Christian Hearn et Shea Gabor.

Match Group, le propriétaire des services de rencontres en ligne Meetic et Tinder, entend ainsi s'adresser particulièrement aux jeunes de 18 à 25 ans, la génération qui n'a pas connu le monde sans internet, baptisée "génération Z".

"Nous savons que la génération Z s'exprime avec des contenus, donc nous avons voulu construire une expérience qui corresponde à sa façon d'interagir", a déclaré Ravi Mehta, chef produit chez Tinder.

En 2018 l'application comptait 57 millions d'utilisateurs dans le monde, d'après le site Business of Apps.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2019

L'Assemblée Générale Extraordinaire de Dalet qui devait se tenir le 23 octobre 2019 à 14 heures a été reportée pour des raisons techniques...

Publié le 18/10/2019

Pharmasimple a récolté sur ce début d’année 2019 les premiers fruits de son plan de transformation entamée l’année dernière. Au premier semestre 2019, le chiffre d’affaires ressort ainsi…

Publié le 18/10/2019

Le tirage de la prochaine tranche est prévu le 27 novembre

Publié le 18/10/2019

Thales recule de 5,78% à 89,66 euros en Bourse, après avoir révisé à la baisse son objectif de croissance organique pour 2019. Ainsi, l'équipementier pour l'aérospatiale, la défense et la…

Publié le 18/10/2019

Bruxelles a donné son feu vert à l'acquisition de Exadis par Renault et Mobivia...