En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 975.50 PTS
+1.03 %
4 958.0
+0.99 %
SBF 120 PTS
3 964.54
+1.03 %
DAX PTS
11 244.17
+1.61 %
6 612.05
+1.30 %
1.138
+0.16 %
12 033.82
+0.88 %

Tesla de nouveau dans la ligne de mire de la justice américaine

| AFP | 254 | Aucun vote sur cette news
La devanture d'une concession Tesla, le 8 août 2018 à Washington DC
La devanture d'une concession Tesla, le 8 août 2018 à Washington DC ( SAUL LOEB / AFP/Archives )

Tesla n'en a pas fini avec les autorités américaines: le constructeur de véhicules électriques fait l'objet d'une enquête au pénal du ministère de la Justice en lien avec le Model 3, voiture censée le transformer en producteur de masse, a indiqué vendredi à l'AFP une source proche du dossier.

Cette investigation, qui dure depuis plusieurs mois, s'intéresse aux informations communiquées aux marchés financiers par le groupe d'Elon Musk sur les objectifs de production du Model 3 depuis 2017, affirme de son côté le Wall Street Journal, citant des sources anonymes.

Ces informations surviennent deux jours après que Tesla a annoncé son premier bénéfice trimestriel en deux ans, grâce notamment à une forte hausse des volumes de livraison et de production du Model 3.

Le constructeur californien, qui ambitionne de révolutionner la voiture avec ses technologies électriques et autonomes, a conclu fin septembre un accord à l'amiable avec le gendarme américain de la Bourse, la SEC, pour mettre fin à une enquête pour "fraude" consécutive à un tweet du 7 août de M. Musk affirmant avoir sécurisé des fonds pour retirer l'entreprise de la cote.

Le ministère de la Justice, le DoJ, mène également une enquête sur cette affaire.

Les enquêteurs du FBI, la police fédérale, ont contacté récemment d'anciens employés de Tesla pour les entendre dans le cadre de l'enquête au pénal concernant le Model 3, affirme encore vendredi le Wall Street Journal.

Contactés par l'AFP, les services du bureau du procureur fédéral de San Francisco qui supervise l'enquête, n'ont ni confirmé ni rejeté ces informations.

"En début d'année, Tesla a reçu une demande non contraignante de documents de la part du département de la Justice au sujet des prévisions sur l'augmentation en cours de la production du Model 3 et nous coopérons", a déclaré à l'AFP un porte-parole.

Il a ajouté que le groupe n'avait en revanche reçu ni injonction (subpoena), ni demande d'interrogatoire ou toute autre requête formelle.

"Et il n'y a pas eu de demande de requêtes supplémentaires sur ce sujet depuis des mois", a encore affirmé ce porte-parole.

La SEC enquête également sur cette affaire.

Le Model 3 a rencontré dès son lancement d'importants problèmes de production conduisant à des retards de livraison.

Elon Musk avait dans un premier temps affirmé vouloir produire 200.000 unités pour fin 2017, estimation qu'il avait ensuite révisée à 20.000 voitures à la suite de "goulots d'étranglement" dans l'usine.

Il avait toutefois maintenu vouloir en produire 5.000 par semaine dans les derniers jours de l'année 2017 mais le groupe n'avait réussi à en fabriquer que 793 et 2.700 pour l'ensemble de l'année.

Fin août, un juge californien avait rejeté une plainte d'investisseurs estimant avoir été trompés par les informations sur la production du Model 3.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

  Communiqué de Presse   Point d'activité novembre 2018   Redémarrage de la production Premiers dépôts de demande d'AMM[1] en 2020      Dijon, le 21 novembre…

Publié le 21/11/2018

  Paris, le 21 novembre 2018 N° 16-18   Assemblées Générales du mercredi 12 décembre 2018 : Mise à disposition des documents…

Publié le 21/11/2018

Ivry, 21 novembre 2018   Information réglementée PUBLICATION DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE…

Publié le 21/11/2018

Figeac Aéro a réalisé au deuxième trimestre 2018/2019 un chiffre d'affaires en hausse de 22,9% à 97 millions d'euros. En organique, la croissance est ressortie à 22,5%. Sur l'ensemble du premier…

Publié le 21/11/2018

Figeac Aero a réalisé un bon second trimestre 2018/19, enregistrant un chiffre d'affaires consolidé de 97 ME sur la période de juin à septembre 2018,...