En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 478.50
+0.71 %
SBF 120 PTS
4 393.82
+0.64 %
DAX PTS
12 403.46
+0.62 %
Dowjones PTS
26 722.43
+0.25 %
7 565.24
-0.05 %
1.174
-0.26 %

Terres rares: Toyota annonce une avancée technique pour moteurs électriques

| AFP | 339 | Aucun vote sur cette news
Toyota dit avoir mis au point une technologie permettant de réduire l'utilisation d'un métal de la famille des terres rares jusqu'ici essentiel dans le développement des moteurs électriques
Toyota dit avoir mis au point une technologie permettant de réduire l'utilisation d'un métal de la famille des terres rares jusqu'ici essentiel dans le développement des moteurs électriques ( PASCAL ROSSIGNOL / POOL/AFP/Archives )

Le géant automobile japonais Toyota a annoncé mardi avoir mis au point une technologie permettant de réduire l'utilisation d'un métal de la famille des terres rares jusqu'ici essentiel dans le développement des moteurs électriques.

L'innovation, présentée comme "une première au monde", est destinée à répondre au risque de pénurie et à réduire les coûts dans la perspective du développement des véhicules électrifiés.

Les moteurs à aimant permanent comportent environ 30% de terres rares, principalement du néodyme, a expliqué Akira Kato, un responsable R&D du constructeur lors d'une conférence de presse à Tokyo.

Or "même les prévisions les plus optimistes anticipent des pénuries d'approvisionnement" de cet élément chimique à partir de 2025, souligne Toyota.

Le groupe a donc développé un nouvel aimant réduisant la présence de néodyme de 20 à 50%, en le remplaçant par du lanthane et du cérium, qui sont également des terres rares mais beaucoup plus abondantes et d'un coût très inférieur (de 5 à 7 dollars le kg, contre 100 dollars pour le néodyme).

La difficulté, a expliqué M. Kato, est de maintenir, malgré ce changement de composition, le même niveau de performance de moteur, ce que Toyota assure être parvenu à faire grâce à de nouvelles technologies présentées comme inédites.

Il faudra cependant encore dix ans pour aboutir à une mise en application pratique pour les moteurs de véhicules électriques, a précisé le groupe.

Par le passé, les autorités japonaises ont incité les entreprises de l'archipel à réduire l'utilisation de terres rares, qui regroupent 17 minéraux et sont quasi-exclusivement produites en Chine.

L'annonce de Toyota intervient en pleine offensive du constructeur dans l'électrique: il avait dit en décembre vouloir réaliser d'ici 2030 au moins 50% de ses ventes dans cette technologie, en incluant les hybrides (carburant/électrique), dont il fut le pionnier avec la Prius lancée en 1997.

Outre les recherches sur les aimants permanents, il travaille avec son compatriote Panasonic sur les batteries de nouvelle génération, qui permettraient une plus grande autonomie de conduite à moindre prix.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital…

Publié le 21/09/2018

Après -30% depuis le début d'année

Publié le 21/09/2018

Comme redouté, United Natural Foods est malmené. Le titre recule de 13,28% à 29,355 dollars suite à la publication de résultats trimestriels décevants. Au quatrième trimestre de son exercice…

Publié le 21/09/2018

La rencontre décisive aura lieu jeudi 27 septembre. Le nouveau patron d’Air France-KLM, Benjamin Smith, s’est en effet « engagé à négocier avec l'intersyndicale la semaine prochaine» «pour…

Publié le 21/09/2018

Ça se complique pour Engie en Belgique...