En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 491.47 PTS
+0.73 %
5 491.5
+0.72 %
SBF 120 PTS
4 396.23
+0.69 %
DAX PTS
12 409.36
+0.67 %
Dowjones PTS
26 656.98
+0.00 %
7 569.03
+0.00 %
1.174
-0.30 %

Samsung en star en lever de rideau du Congrès du Mobile

| AFP | 454 | Aucun vote sur cette news
Une femme tient un Samsung Galaxy S9, le 25 février 2018, à la veille du Congrès mondial de la téléphonie mobile (MWC) de Barcelone
Une femme tient un Samsung Galaxy S9, le 25 février 2018, à la veille du Congrès mondial de la téléphonie mobile (MWC) de Barcelone ( LLUIS GENE / AFP )

Le conglomérat sud-coréen Samsung a officiellement présenté dimanche son tout nouveau smartphone haut de gamme, le Galaxy S9, pensé pour intégrer la réalité augmentée, en lever de rideau du Congrès mondial de la téléphonie mobile (MWC) de Barcelone.

Absent l'année dernière de ce rendez-vous annuel qui s'ouvre lundi, le chaebol a profité d'une journée où ses concurrents sont restés discrets pour mettre en valeur son nouveau smartphone-amiral, qui sera doté d'un nouveau type d'optique afin de répondre aux applications de réalité augmentée pensées par le groupe.

Le Galaxy S9 - et son grand frère le S9+ -, au design revisité mais qui conserve ses bords incurvés, confirme la tendance, qui se généralise chez les fabricants de smartphone, aux écrans bord à bord sur la quasi-totalité de la façade de l'appareil.

L'appareil, disponible à partir du 16 mars, pourra également être être transformé en PC, en branchant un certain nombre d'accessoires et intègrera la possibilité d'être débloqué par mot de passe, empreinte digitale, reconnaissance du visage ou scanner rétinien.

DJ Koh, président de la division mobile de Samsung, présente le nouveau Galaxy S9, le 25 février 2018 à Barcelone, à la veille du Congrès mondial de la téléphonie mobile (MWC) de Barcelone
DJ Koh, président de la division mobile de Samsung, présente le nouveau Galaxy S9, le 25 février 2018 à Barcelone, à la veille du Congrès mondial de la téléphonie mobile (MWC) de Barcelone ( LLUIS GENE / AFP )

Le géant sud-coréen avait déjà annoncé, en amont de la présentation, que ce nouveau smartphone, dont le prix pourrait sensiblement augmenter par rapport au Galaxy S8, allait proposer de vraies améliorations en termes de prises de vue.

"Les nouveaux S9 semblent très prometteurs (...) pour autant il s'agit d'innovations incrémentales, pas de rupture. Samsung va devoir utiliser au mieux sa machine de guerre marketing pour correctement positionner ces nouveaux smartphones", a commenté Thomas Husson, vice-président et principal analyste du consultant Forrester.

Un peu plus tôt dans la journée, le géant chinois des télécoms Huawei a présenté la dernière version de son ordinateur portable, le Matebook X Pro, et sa nouvelle tablette, la MediaPad M5.

Mais ce ne sera que le 27 mars prochain à Paris qu'il dévoilera son prochain appareil haut de gamme, le P20, successeur du P10.

Les deux appareils, dotés d'un temps de charge raccourci, d'une batterie qui dure plus longtemps et de capacités techniques améliorées par rapport à leurs versions précédentes, intègrent également une interconnectivité simplifiée pour les différents appareils du constructeur, ordinateurs, tablettes et smartphones.

Le numéro trois mondial sur le marché du smartphone a profité de l'occasion pour présenter ce qu'il dit être la première puce intégrant les normes de la 5G telles qu'elles ont été définitivement arrêtées en décembre dernier, un élément qui sera au coeur des réseaux à l'avenir.

- Le Coréen LG plus discret -

Le conglomérat sud-coréen LG a également profité de cette veille de MWC pour présenter une mise à jour de son portable V30, le V30S, qui présente la particularité d'embarquer de l'intelligence artificielle (IA), avec la suite logicielle ThinkQ, la principale innovation de l'appareil.

A l'image de son concurrent national Samsung, LG compte en effet intégrer son IA maison dans l'ensemble des appareils qu'il produits, smartphones bien sûr mais également téléviseurs connectés et électroménager.

En revanche, pas de nouveau téléphone haut de gamme, pour prendre la suite de LG G6, présenté au moment de l'édition 2017 du Congrès mondial de la téléphonie mobile (MWC).

La journée devait se terminer par le dîner d'ouverture du MWC, dans le centre-ville de Barcelone et en présence du roi d'Espagne, Felipe VI, contre laquelle ont manifesté quelques centaines d'indépendantistes catalans dans l'après-midi.

La maire de Barcelone Ada Colau et le président du parlement régional catalan, l'indépendantiste Roger Torrent, ont déclenché une polémique en annonçant qu'ils n'accueilleraient pas le souverain, contrairement à ce que prévoit le protocole.

Ils reprochent au roi de ne pas avoir eu un mot de sympathie pour les victimes des violences policières au cours du référendum d'autodétermination du 1er octobre, interdit par la justice.

Le Mobile World Congress, où les organisateurs attendent cette année plus de 100.000 personnes, se déroulera jusqu'à jeudi dans la métropole catalane.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Ça se complique pour Engie en Belgique...

Publié le 21/09/2018

16,4 millions d'euros garanti sur 5 ans

Publié le 21/09/2018

Danske Bank recule de plus de 2% à 173,20 couronnes danoises, pénalisé par un scandale de blanchiment présumé. Depuis le début de l'année, le titre a chuté de plus de 30%. La filiale…

Publié le 21/09/2018

Laurent-Perrier Tours-sur-Marne, le 21 septembre 2018   Communiqué financier   L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé…

Publié le 21/09/2018

Ça se complique pour Engie en Belgique...