En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Revers judiciaire pour Samsung dans sa bataille contre Apple

| AFP | 450 | Aucun vote sur cette news
Un magasin Samsung à Séoul, le 7 avril 2017. Le groupe a commencé à manifester son intérêt dans la conduite sans chauffeur en 2015
Un magasin Samsung à Séoul, le 7 avril 2017. Le groupe a commencé à manifester son intérêt dans la conduite sans chauffeur en 2015 ( JUNG Yeon-Je / AFP/Archives )

La Cour suprême des Etats-Unis a refusé lundi de remettre le pied sur le terrain de la vaste bataille judiciaire opposant Apple et Samsung autour des brevets protégeant leurs smartphones.

Le rejet de ce dossier par la haute cour de Washington laisse en vigueur un jugement qui avait accordé à Apple 120 millions de dollars et donné raison au constructeur américain sur la paternité de plusieurs fonctions de ses appareils, notamment celle du "glisser pour déverrouiller" l'écran.

Cette décision de la Cour suprême vient seulement clore un chapitre dans une bien plus vaste querelle opposant les deux géants mondiaux depuis 2011.

Ce conflit s'est un temps déroulé sur plusieurs continents, avant de se concentrer désormais devant les tribunaux américains.

Dans d'autres plaintes, Apple a en effet accusé son rival sud-coréen d'avoir utilisé pour ses produits les fameux coins arrondis des iPhone, ainsi que le pavé d'icônes apparaissant sur les écrans.

En 2016, la Cour suprême à Washington avait tranché plutôt en faveur de Samsung, en rejetant un jugement qui avait infligé une pénalité controversée de 399 millions de dollars au fabricant sud-coréen. Les dommages-intérêts dans ce dossier doivent désormais être fixés courant 2018 par un tribunal californien.

"Nos arguments étaient soutenus par beaucoup, estimant que la Cour devait examiner le dossier pour rétablir des standards équitables qui soutiennent l'innovation et empêchent le détournement du système des brevets", a réagi Samsung dans un courriel à l'AFP.

"Un des brevets d'Apple figurant dans ce dossier a été invalidé par des tribunaux du monde entier et pourtant, la décision d'aujourd'hui permet à Apple de profiter injustement de ce brevet, ralentit l'innovation et place la compétition dans les tribunaux plutôt que sur le marché", a poursuivi le numéro un mondial des smartphones.

Sollicité par l'AFP, Apple n'a donné suite.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.