5 256.18 PTS
-0.48 %
5 250.5
-0.52 %
SBF 120 PTS
4 213.66
-0.43 %
DAX PTS
12 385.60
-0.53 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ralentissement d'iPhone: Apple laissera le choix à ses clients

| AFP | 233 | Aucun vote sur cette news
Les propriétaires d'iPhone auront bientôt le choix de ralentir ou non leur appareil selon l'état de la batterie, a annoncé le PDG d'Apple après la controverse née de révélations sur la stratégie du géant américain face au vieillissement de ses produits
Les propriétaires d'iPhone auront bientôt le choix de ralentir ou non leur appareil selon l'état de la batterie, a annoncé le PDG d'Apple après la controverse née de révélations sur la stratégie du géant américain face au vieillissement de ses produits ( GEORGE FREY / Getty/AFP/Archives )

Les propriétaires d'iPhone auront bientôt le choix de ralentir ou non leur appareil selon l'état de la batterie, a annoncé le PDG d'Apple après la controverse née de révélations sur la stratégie du géant américain face au vieillissement de ses produits.

Le groupe devrait proposer une mise à jour dans les prochaines semaines qui permettra aux utilisateurs d'iPhone de voir quel est l'état de leur batterie et d'agir en conséquence, a déclaré Tim Cook lors d'une interview accordée à la télévision américaine ABC dans la nuit de mercredi à jeudi, en rappelant que "toute batterie vieillit avec le temps".

"Il est rationnel d'offrir cette possibilité" plutôt que de proposer un changement de batterie gratuit, "mais tout le monde s'attend à devoir avoir une nouvelle batterie à un moment donné".

Apple ne compte en revanche pas revenir sur les prix élevés de son smartphone, M. Cook estimant que ces derniers sont "à un niveau qui est en rapport avec la valeur de l'appareil".

Le groupe américain, qui commercialise chaque année un nouveau modèle de son téléphone vedette, avait révélé le 21 décembre qu'il bridait volontairement les performances du téléphone après un certain temps, dans le but "de prolonger la durée de vie" de celui-ci.

Le PDG d'Apple est également revenu sur la manière dont le groupe a géré la communication autour de cette problématique, estimant qu'il "est possible que nous n'ayons pas été clairs. Nous présentons nos excuses à tous ceux qui ont pu penser qu'il y avait d'autres motivations de notre part".

"Des batteries en mauvais état font courir le risque de redémarrages intempestifs", a ajouté Tim Cook pour justifier ce choix, assurant qu'il s'agissait d'améliorer "l'expérience client".

Apple fait l'objet de plusieurs enquêtes sur des soupçons d'"obsolescence programmée", notamment aux Etats-Unis, en France et en Russie, à la suite de plaintes déposées par des consommateurs et des associations.

Une décision prise, selon lui, en raison de l'utilisation de batteries au lithium-ion qui ont davantage de difficultés à répondre à d'importantes sollicitations par l'utilisateur du téléphone lorsqu'elles vieillissent.

Le groupe confirmait ainsi des rumeurs de possibles ralentissements volontaires des iPhone, récurrentes depuis des années dans la presse spécialisée et les nombreux sites consacrés à Apple.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

Gaussin Manugistique a signé deux contrats avec le Groupe Bolloré...

Publié le 19/02/2018

BURELLE SA Siège social : 19 boulevard Jules Carteret 69007 LYON Société anonyme au capital social de 27 799 725…

Publié le 19/02/2018

Le résultat net annuel est de 5,97 ME, en croissance de +67,7%...

Publié le 19/02/2018

Situé aux portes de Paris, au coeur de la ZAC des Docks de Saint-Ouen, dans le nouvel éco-quartier de 100ha en bords de Seine...

Publié le 19/02/2018

Filae entend continuer d'enrichir son offre exclusive de données généalogiques...

CONTENUS SPONSORISÉS