5 114.15 PTS
+0.00 %
5 097.00
-0.29 %
SBF 120 PTS
4 088.40
+0.00 %
DAX PTS
12 165.19
+0.00 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
+0.00 %
Nikkei PTS
19 393.13
-0.40 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Philips: baisse du bénéfice au deuxième trimestre mais objectifs confirmés

| AFP | 85 | Aucun vote sur cette news
Désormais recentré sur les équipements médicaux, le géant néerlandais de l'électronique Philips a réduit ses parts nettes dans Philips Lighting
Désormais recentré sur les équipements médicaux, le géant néerlandais de l'électronique Philips a réduit ses parts nettes dans Philips Lighting ( LEX VAN LIESHOUT / ANP/AFP/Archives )

Le géant néerlandais de l'électronique Philips a publié lundi un bénéfice net en chute de 32,9% au deuxième trimestre 2017 en raison d'une base de comparaison défavorable, mais confirme ses objectifs.

Le bénéfice net s'établit à 289 millions d'euros, contre 431 millions d'euros un an plus tôt. Il avait alors été gonflé par des dédommagements versés par le groupe japonais Funai suite à une décision de la Chambre internationale de commerce (ICC) favorable au géant néerlandais.

Le chiffre d'affaires du groupe s'est établi sur le trimestre à 4,29 milliards d'euros, en hausse de 4%, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Le résultat d'exploitation ajusté (EBITA) a bondi de 15% à 439 millions d'euros, soit 10,2% des ventes, en hausse de 90 points de base, notamment en raison de volumes plus importants et d'améliorations opérationnelles.

Philips maintient ses objectifs pour 2017 "malgré une volatilité continue des marchés": "nous sommes en bonne voie pour fournir une croissance des ventes à périmètre comparable de 4-6% et une amélioration du résultat d'exploitation ajusté EBITA d'environ 100 points de base par an", a déclaré le directeur exécutif Frans van Houten, cité dans le communiqué.

Le groupe confirme par ailleurs le lancement de son programme de rachat d'actions de 1,5 milliard d'euros au troisième trimestre 2017 pour deux ans, avec l'intention d'annuler ces titres à l'issue de ce programme.

Désormais recentré sur les équipements médicaux, le géant néerlandais a réduit ses parts nettes dans Philips Lighting à 41,16% après l'avoir introduit en Bourse en mai 2016, une opération qui lui a rapporté 750 millions d'euros.

Les ventes à périmètre comparable ont grimpé de 6% dans le secteur "Personal Health" (santé personnelle) et de 4% dans le portefeuille "HealthTech" (technologie de la santé), tiré par l'Europe occidentale, l'Amérique du Nord et la Chine, avec une hausse de 8% dans les prises de commandes.

Philips avait annoncé également fin juin avoir l'intention de racheter l'américain Spectranetics, spécialisé dans le traitement des artères et valorisé à hauteur de 1,5 milliard d'euros.

Avec cette acquisition, il veut accélérer son expansion dans les équipements thérapeutiques guidés par imagerie pour traiter les maladies cardiaques et maladies vasculaires périphériques.

Philips continue, comme annoncé en janvier, d'être "en discussions concernant une affaire civile avec les autorités judiciaires américaines, représentant la Food and Drug Administration (FDA) américaine, suite à des inspections passées, durant et avant 2015, se concentrant principalement sur le secteur de défibrillateurs externes aux Etats-Unis".

Fondé en 1891, Philips fut l'un des groupes les plus renommés pour la fabrication d'ampoules, d'appareils électriques et de postes de télévision.

Mais face à la concurrence féroce en provenance d'Asie, il s'est retiré de ces activités pour se recentrer sur les équipements médicaux tels que la tomographie par ordinateur ou l'imagerie diagnostique et moléculaire.

Le groupe néerlandais fabrique également des équipements médicaux tels que les défibrillateurs mais aussi des appareils ménagers, depuis les brosses à dents hi-tech jusqu'aux équipements de cuisine.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2017

Retour de l’aversion au risque en cette fin de semaine alors que le double attentat islamiste perpétré en Espagne ravive l’inquiétude sur le Vieux Continent et que Wall Street est sous pression…

Publié le 21/08/2017

Le symposium de Jackson Hole doit se tenir en fin de semaine. D'ici là, quelques publications d'entreprises vont venir animer la cote.

Publié le 21/08/2017

Au cours du deuxième trimestre 2017 X-FAB a réalisé un résultat net de 24,1 millions de dollars, en hausse de 87% grâce à la nette amélioration de son résultat financier, et un chiffre…

CONTENUS SPONSORISÉS