En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Pays-Bas: Windows 10 accusé de violer la loi sur les données personnelles

| AFP | 317 | Aucun vote sur cette news
Selon les autorités néerlandaises, le système d'exploitation Windows 10 viole les lois sur la protection des données personnelles et menace d'amendes le géant américain de l'informatique Microsoft
Selon les autorités néerlandaises, le système d'exploitation Windows 10 viole les lois sur la protection des données personnelles et menace d'amendes le géant américain de l'informatique Microsoft ( Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Les autorités néerlandaises ont affirmé que le système d'exploitation Windows 10 violait les lois sur la protection des données personnelles et prévenu le géant américain de l'informatique Microsoft qu'elles pourraient lui imposer des amendes.

"Microsoft enfreint la loi néerlandaise sur la protection des données en traitant les données personnelles des personnes qui utilisent le système d'exploitation Windows 10 sur leur ordinateur", a déclaré vendredi soir dans un communiqué l'Autorité néerlandaise pour la protection des données (DPA).

L'Autorité reproche à Microsoft d'avoir omis d'"informer clairement" les utilisateurs de Windows 10 que ce système "collecte en permanence des données personnelles concernant l'usage des applications et les habitudes en matière de consultations sur internet grâce à son navigateur Edge, lorsque la configuration par défaut est utilisée".

Microsoft n'informe pas non plus "clairement les utilisateurs sur le type de données" qui sont traitées et "à quelle fin". En outre, le système ne fournit pas aux utilisateurs un outil valable pour "donner leur consentement au traitement de leurs données personnelles", regrette l'Autorité.

L'Autorité indique avoir examiné plusieurs versions de Windows 10, qui ont été installées sur quatre millions d'ordinateurs aux Pays-Bas depuis son lancement en juillet 2015.

Microsoft peut retracer "systématiquement" les contenus de navigation des utilisateurs grâce aux configurations par défaut, relève l'Autorité.

La firme peut par exemple récolter des données via des applications comme "un journal turc, un magazine s'adressant aux homosexuels, ou une application qui annonce les heures de la prière pour les musulmans", selon l'Autorité.

Ce qui permet à Microsoft d'adresser à l'utilisateur des publicités et des conseils personnalisés.

"Microsoft a assuré qu'il mettrait fin à toutes les violations. Ce n'est pas le cas, et la DPA néerlandaise peut décider de lui imposer une sanction", a averti l'Autorité.

Microsoft a répondu dans un communiqué que le rapport néerlandais ne "reflétait pas avec exactitude" la manière dont Windows 10 gère les données personnelles.

La société "continuera de coopérer avec la DPA afin de trouver des solutions appropriées", a déclaré une responsable de Microsoft, Marisa Rogers.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…