5 396.10 PTS
-0.57 %
5 407.0
-0.38 %
SBF 120 PTS
4 309.73
-0.35 %
DAX PTS
13 166.34
-0.13 %
Dowjones PTS
24 579.66
+0.31 %
6 409.91
+0.41 %
Nikkei PTS
22 758.07
-0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ola, concurrent indien d'Uber, lève des fonds pour s'étendre

| AFP | 109 | Aucun vote sur cette news
Le groupe chinois Tencent va investir dans Ola, concurrent indien d'Uber
Le groupe chinois Tencent va investir dans Ola, concurrent indien d'Uber ( PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives )

Ola, concurrent indien d'Uber, a annoncé mercredi la levée de 1,1 milliard de dollars auprès d'un groupe d'investisseurs, parmi lesquels figure le groupe chinois Tencent.

C'est la première fois qu'un géant chinois de l'internet investit dans l'entreprise indienne, alors que le marché des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) est en plein essor en Inde.

Auparavant, Didi Kuaidi, opérateur de la principale plateforme chinoise de taxis et VTC devenu depuis Didi Chuxing, avait déjà pris une participation dans Ola, quand il s'était associé dans ce projet avec plusieurs autres investisseurs, dont le groupe japonais de télécommunications Softbank.

Ola, qui a précisé mercredi que Softbank faisait à nouveau partie des investisseurs ayant mis la main au portefeuille, cherche 1 milliard de dollars en plus.

L'entreprise indienne est actuellement présente dans 100 villes indiennes et compte sur l'argent levé pour financer son expansion.

De son côté, le président de Tencent, Martin Lau, a expliqué que l'investissement dans Ola permettrait à son groupe de mettre un pied dans un marché des VTC en "rapide expansion".

Les applications de VTC sont en plein essor en Inde en raison des problèmes chroniques de circulation urbaine. Mais elles sont confrontées à une vive résistance des taxis traditionnels.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Nexans perd du terrain (-3,2% à 52,4 euros) en fin de séance après la présentation de son plan 2018-2022...

Publié le 13/12/2017

Modèle toujours valable

Publié le 13/12/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 13/12/2017

Le lanceur Ariane 5 vient de réussir son 82ème lancement consécutif, mettant en orbite quatre nouveaux satellites européens de navigation Galileo...

Publié le 13/12/2017

La prise de participation du Groupe Renault se fera en partie via une augmentation de capital...

CONTENUS SPONSORISÉS