En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.04 %

Oeufs contaminés: la France moins exposée que ses voisins

| AFP | 283 | Aucun vote sur cette news
La crise des oeufs contaminés s'étend à la France et au Royaume-Uni
La crise des oeufs contaminés s'étend à la France et au Royaume-Uni ( Robin van Lonkhuijsen / ANP/AFP/Archives )

Même si des lots contaminés ont été importés des Pays-Bas, la France est moins exposée à la crise des oeufs que ses voisins car elle est presque auto-suffisante, explique à l'AFP Philippe Juven, président du comité national de promotion de l'oeuf, interprofession de ce produit.

Il rappelle que les Français figurent parmi les plus gros consommateurs d'oeufs en Europe.

Q: La France importe-t-elle beaucoup d'oeufs et, plus généralement, est-elle très exposée dans cette crise ?

R: "On produit en France 101% de ce que l'on consomme. Il y a toujours des échanges. On achète un peu d'oeufs pour de la transformation et on en exporte aussi, des oeufs coquilles et des produits transformés. Ces échanges se situent autour de 8% à peu près de la production nationale. On importe 8% de 14,5 milliards d'oeufs.

Les Allemands sont beaucoup plus exposés que nous parce que eux ne sont pas auto-suffisants, loin de là. De mémoire, ils doivent produire un peu plus de 60% de ce qu'ils consomment. On a l'habitude de dire que les marchés allemand et néerlandais, c'est un seul marché. Les Pays-Bas, très gros producteur, exportent beaucoup vers l'Allemagne, la Suisse et aussi vers d'autres pays tiers".

Q: Le modèle de la France la protège-t-elle d'une certaine manière ?

R: "On a mis en place une charte +pondu en France+ et une démarche de suivi sanitaire qui nous permet d'assurer la traçabilité des produits. Au niveau des centres de conditionnement, il y a cette traçabilité montante et descendante.

Sur chaque oeuf, vous avez l'identification de l'élevage, du mode d'élevage, du pays, etc... A partir de l'élevage, on sait quand les oeufs ont été pondus et où ils sont destinés. (...) On voudrait renforcer cette démarche avec des plans de contrôle plus stricts. C'est un projet qui n'a rien à voir avec ce qui se passe aujourd'hui, mais ça va améliorer encore les contrôles".

Q: Consomme-t-on beaucoup d'oeufs en France ?

R: "Au niveau européen, on consomme à peu près 200 oeufs par habitant et par an. En France, on consomme autour de 220 oeufs par personne et par an. On est la première filière européenne en volume et parmi ceux qui consomment le plus d'oeufs.

Il faut rassurer le consommateur. En France, dans les achats des ménages, les oeufs sont principalement des oeufs provenant de France, donc il y a cette traçabilité. La distribution et le marché jouent bien le jeu de l'oeuf français. Il n'y a pas de risque vis-à-vis du consommateur".

Propos recueillis par Nicolas GUBERT

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

L'ANR triple net EPRA ressort à 54,9 E/action au terme du semestre...

Publié le 20/07/2018

    Compte-rendu de l'Assemblée Générale annuelle du 20 juillet 2018   L'assemblée générale mixte (ordinaire et extraordinaire) des actionnaires de la société BIGBEN…

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…