En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 309.90 PTS
-3.38 %
5 334.50
-2.89 %
SBF 120 PTS
4 215.94
-3.37 %
DAX PTS
11 890.35
-3.86 %
Dow Jones PTS
25 409.36
-1.39 %
8 461.83
+0.3 %

Nvidia vient concurrencer Google dans le jeu vidéo sur le "cloud"

| AFP | 416 | 5 par 1 internautes
Le fabricant de semi-conducteurs américain Nvidia annonce le lancement officiel de son service de jeu vidéo dans le
Le fabricant de semi-conducteurs américain Nvidia annonce le lancement officiel de son service de jeu vidéo dans le "cloud", GeForce Now, qui doit venir concurrencer la plate-forme Stadia de Google ( Ina FASSBENDER / AFP/Archives )

Le fabricant de semi-conducteurs américain Nvidia a annoncé mardi soir le lancement officiel de son service de jeu vidéo dans le "cloud", GeForce Now, qui doit venir concurrencer la plate-forme Stadia de Google.

Dans un post sur le blog du groupe, particulièrement connu pour ses cartes graphiques à destination des consoles de jeux et des ordinateurs, Phil Eisler, le directeur général de GeForce Now, explique que le service permet de "jouer aux jeux PC sur n'importe quel support".

Les joueurs peuvent choisir entre une offre de base gratuite, qui permet de jouer pendant une heure en haute définition avant d'être déconnecté et replacé dans une file d'attente, et une offre payante, qui permet de jouer jusqu'à six heures d'affilée, et d'être prioritaire sur la file d'attente une fois déconnecté.

Ce principe de file d'attente doit éviter la saturation des serveurs, un problème que semble avoir rencontré Google lors du lancement officiel de Stadia, qui se démarque par un prix plus élevé mais avec une utilisation sans limite.

Autre différence majeure entre les deux services, là où Stadia donne accès à un catalogue de jeux particulier, une douzaine au moment du lancement, plus d'une quarantaine désormais, GeForce Now offre la possibilité de jouer sur plusieurs supports mais ne propose pas les jeux directement.

Le joueur doit connecter son compte aux plateformes de ventes de jeux sur PC telles que Steam ou Uplay afin d'accéder aux jeux qu'il y possède déjà et y jouer via GeForce Now.

Nvidia, qui mise sur la qualité graphique, a en revanche fait le choix de se passer de la 4K, la très haute résolution, disponible sur Stadia dans sa version premium.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/02/2020

Une erreur s'est malencontreusement glissée dans notre précédente dépêche. Les revenus 2019 sont de 68 000 et non 63 000 euros. Suit une version corrigée de l'article. Nanobiotix a publié un…

Publié le 28/02/2020

Nanobiotix a publié un chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2019 de 20 000 euros. Les revenus 2019 du spécialiste de la nanomédecine sont de 63 000 euros. La position de trésorerie au 31…

Publié le 28/02/2020

Unibel a publié un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros pour l'exercice 2019, en croissance de 2,8%, ou +1% en croissance organique. Selon le groupe, celle-ci aurait été de +2% hors impact…

Publié le 28/02/2020

A la suite de ses récentes publications, le groupe Renault souhaite préciser que le plan d’optimisation, mentionné lors de la publication des résultats annuels 2019, et ayant pour ambition de…

Publié le 28/02/2020

Iliad S.A. annonce avoir finalisé vendredi, conformément à l’accord annoncé le 3 septembre dernier, la mise en œuvre de son partenariat stratégique avec InfraVia (fonds d’infrastructure…