5 151.13 PTS
-0.49 %
5 152.00
-0.47 %
SBF 120 PTS
4 119.59
-0.41 %
DAX PTS
12 217.58
-0.38 %
Dowjones PTS
21 948.10
-0.35 %
5 868.93
-0.82 %
Nikkei PTS
19 702.63
-0.14 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Nouveau test réussi pour l'Hyperloop, la phase de commercialisation commence

| AFP | 211 | Aucun vote sur cette news
La startup américaine Hyperloop One a effectué un second test réussi de son train à très grande vitesse
La startup américaine Hyperloop One a effectué un second test réussi de son train à très grande vitesse ( John GURZINSKI / AFP/Archives )

La startup américaine Hyperloop One a effectué un second test réussi de son train à très grande vitesse et se dit prêt désormais à entrer en phase de commercialisation, ont indiqué mercredi à l'AFP ses dirigeants.

Le nouveau test réalisé le 29 juillet sur son site dédié dans le désert du Nevada a permis de faire circuler le prototype à 310 km/h, contre 112 km/h lors du premier essai complet, en mai.

Au total, l'Hyperloop One XP-1, le nom du prototype, a parcouru un peu moins de 450 mètres, a indiqué le groupe, qui dit avoir testé avec succès tous les composants du système.

A terme, l'Hyperloop, qui est maintenu en l'air grâce à un système de sustentation magnétique, doit atteindre 1.200 km/h, selon les projections initiales d'Hyperloop One.

"Nous avons montré que l'Hyperloop fonctionne réellement", a expliqué à l'AFP Shervin Pishevar, président exécutif et co-fondateur d'Hyperloop One, qui compte aujourd'hui près de 300 employés.

"A partir d'aujourd'hui, nous passons au processus de commercialisation", a-t-il ajouté.

Hyperloop One est déjà en contact avec plusieurs gouvernements et partenaires potentiels, a expliqué le dirigeant de la startup qui a déjà levé 160 millions de dollars auprès d'investisseurs, notamment la SNCF.

"Il est probable que les premiers Hyperloop verront le jour à l'étranger" et non aux Etats-Unis, a indiqué Shervin Pishevar, sans plus de précision géographique. "La vitesse à laquelle d'autres gouvernements (que le gouvernement américain) peuvent travailler est un avantage."

Hyperloop One XP-1
Hyperloop One XP-1 ( Adrian LEUNG, Gal ROMA, Vincent LEFAI / AFP )

L'objectif reste la mise en service d'un Hyperloop en 2021, a indiqué le dirigeant.

Si elle apparait comme la plus avancée, Hyperloop One n'est pas la seule société positionnée sur ce marché des trains à très grande vitesse et sustentation électromagnétique.

Hyperloop Transportation Technologies (HTT) et The Northeast Smaglev, deux autres jeunes sociétés, développent également leurs propres projets.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2017

Cisco (-4,08% à 31,02 dollars) ferme la marche de l’indice Dow Jones, le spécialiste des équipements de réseaux ayant dévoilé des résultats trimestriels bien ternes. Non seulement, le…

Publié le 17/08/2017

Solidité à toute épreuve

Publié le 17/08/2017

Le premier Airbus A320 fabriqué sur le site de production américain du groupe à Mobile, Alabama, a volé pour la toute première fois...

CONTENUS SPONSORISÉS