En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.01 PTS
-
5 308.00
-
SBF 120 PTS
4 269.71
-
DAX PTS
12 511.91
-1.44 %
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
-0.87 %
Nikkei PTS
22 482.37
-0.93 %

Les particuliers pourront faire contrôler les émissions de leur compteur communicant

| AFP | 189 | 5 par 1 internautes
Les compteurs Linky télétransmettent des données sur la consommation d'électricité, de gaz ou d'eau des usagers
Les compteurs Linky télétransmettent des données sur la consommation d'électricité, de gaz ou d'eau des usagers ( DAMIEN MEYER / AFP/Archives )

Les particuliers peuvent désormais demander gratuitement des mesures des émissions d'ondes électromagnétiques de leur compteur communicant, selon un communiqué mercredi de l'Agence nationale des fréquences (ANFR).

Les compteurs communicants télétransmettent des données sur la consommation d'électricité, de gaz ou d'eau des usagers.

Leur installation, et en particulier celle du compteur Linky qui mesure l'électricité, a suscité une véritable fronde des usagers, pour diverses raisons dont des craintes sur des émissions d'ondes par ces appareils.

Selon l'ANFR, les particuliers devront lui adresser une demande de mesure signée par un organisme habilité, comme une collectivité locale, une association de protection de l'environnement ou familiale.

Les mesures seront ensuite confiées à des laboratoires spécialisés, et financées par un fonds public alimenté par une taxe payée par les opérateurs de téléphonie mobile.

Le dispositif national de surveillance et de mesure des ondes électromagnétiques, dans lequel s'inscrit ce programme, a déjà permis à l'ANFR de vérifier les émissions de 40.000 installations en France, comme des antennes de téléphonie mobile.

L'ANFR avait mené en 2016 des campagnes de mesure des émissions de compteurs communicants, en laboratoire et chez des particuliers.

Elle avait déterminé que les niveaux d'exposition créés par les compteurs Linky étaient "bien en dessous des valeurs limites réglementaires".

Le compteur
Le compteur "intelligent" Linky ( Maryam EL HAMOUCHI / AFP )

Le 31 mai, 166 plaignants bretons qui tentaient de s'opposer au déploiement du compteur Linky à leur domicile en invoquant leur nocivité électromagnétique ont été débouté par le tribunal de grande instance de Rennes.

Le tribunal a estimé qu'il n'y avait pas de certitude scientifique sur la nocivité des compteurs.

Environ 11 millions de compteurs Linky ont déjà été installés. Le territoire français, soit quelque 35 millions de foyers, devra être couvert d'ici 2021.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Les coûts de développement devraient avoisiner les 12,6 ME...

Publié le 21/06/2018

Précisions...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Gévelot...

Publié le 21/06/2018

L'innovation, dans l'ADN d'Essilor depuis son origine, est partie intégrante de la mission du Groupe, "améliorer la vision pour améliorer la vie"...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Riber...