En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Le Venezuela, important acteur pétrolier aux États-Unis

| AFP | 491 | Aucun vote sur cette news
Le Venezuela est un important acteur du secteur pétrolier aux États-Unis par l'intermédiaire de son groupe pétrolier public PDVSA
Le Venezuela est un important acteur du secteur pétrolier aux États-Unis par l'intermédiaire de son groupe pétrolier public PDVSA ( Federico PARRA / AFP/Archives )

Le Venezuela, en pleine déconfiture financière, est un important acteur du secteur pétrolier aux États-Unis par l'intermédiaire de son groupe pétrolier public PDVSA, dont la filiale Citgo possède raffineries et oléoducs sur le sol américain.

PDVSA avait acquis 50% de Citgo en 1986 en rachetant les parts d'une compagnie américaine, Southland, qui possédait notamment aux États-Unis les drugstores 7-Eleven. PDVSA avait acquis en 1990 le reste, portant son contrôle à 100%, avant l'arrivée en 1998 d'Hugo Chavez au pouvoir.

Si la part du Venezuela dans les importations pétrolières américaines a fortement baissé, passant de plus de 60.000 barils par jour en 1997 à moins de 20.000 actuellement, Citgo a gardé une forte présence aux États-Unis.

Le groupe y possède trois raffineries, une au Texas, une en Louisiane et la troisième en Illinois avec une capacité de raffinage cumulée de l'ordre de 750.000 barils par jour (b/j), soit environ 4% de la capacité totale de raffinage aux États-Unis (18,5 millions de b/j). Elles emploient au total environ 4.000 personnes.

Citgo possède également en totalité trois oléoducs, avec des participations dans trois autres, ainsi que 48 terminaux pétroliers situés dans l'est du pays. Environ 5.600 stations d'essence aux États-Unis portent l'enseigne Citgo, mais fonctionnent sous un régime de franchise.

En 2015, PDVSA avait essayé de vendre Citgo mais n'avait pas trouvé d'acquéreur. Les autorités vénézuéliennes n'avaient toutefois pas reconnu officiellement cette tentative de cession.

Citgo est un pion important pour PDVSA et le Venezuela dans la crise actuelle car lorsque le pays avait procédé à une restructuration de sa dette en décembre 2016, il avait apporté en garantie collatérale environ 50% des actions de Citgo.

Des élus américains ont appelé en mai dernier le président Donald Trump à "prendre toutes les mesures nécessaires" pour empêcher le géant pétrolier russe Rosneft de prendre le contrôle d'infrastructures énergétiques aux États-Unis, faisant référence à Citgo et à un éventuel défaut du Venezuela sur sa dette. Celui pourrait permettre aux créanciers du pays, parmi lesquels la Russie, d'exiger en contrepartie les actifs apportés en garantie.

Selon des données fournies par la Commission électorale américaine, Citgo avait également fait un don de 500.000 dollars au fonds d'investiture de Donald Trump en janvier dernier, se situant parmi les 20 principaux donateurs à cette cérémonie aux côtés d'entreprises pétrolières américaines comme Chevron et ExxonMobil.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…