5 281.29 PTS
-0.22 %
5 274.00
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 220.10
-0.24 %
DAX PTS
12 592.35
-0.17 %
Dowjones PTS
22 349.59
+0.21 %
5 932.32
+0.47 %
Nikkei PTS
20 296.45
+0.52 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le salon de Francfort boudé par plusieurs grands constructeurs

| AFP | 107 | Aucun vote sur cette news
Sur le stand Volkswagen au salon automobile de Francfort, le 22 septembre 2015
Sur le stand Volkswagen au salon automobile de Francfort, le 22 septembre 2015 ( DANIEL ROLAND / AFP/Archives )

A l'approche du plus important salon automobile de l'année, l'IAA de Francfort, l'absence remarquée de constructeurs de premier plan soulève la question de la pertinence commerciale de ce type d'évènements, autrefois incontournables.

Peugeot, Nissan, Tesla, Volvo mais aussi Fiat... La liste des marques ne prévoyant pas de faire le déplacement à la grand-messe du secteur, organisée tous les deux ans en alternance avec le Mondial de l'automobile de Paris, est longue.

Si les défections ne sont pas nouvelles -le suédois Volvo Cars snobe depuis 2015 les deux grands salons européens pour privilégier celui de Genève, plus petit-, elles prennent de l'ampleur cette année.

Le groupe américano-italien Fiat-Chrysler (FCA) ne fait venir que Maserati. Ses autres marques (Fiat, Alfa Romeo, Jeep...) "ne seront pas présentes" parce que chaque salon est un "investissement" susceptible d'être réévalué, a expliqué un porte-parole à l'AFP.

Le japonais Nissan, qui veut se contenter d'un seul salon automobile en Europe par an, a préféré Genève en mars dernier et privera les visiteurs de l'IAA de la nouvelle version de sa citadine électrique Leaf.

Pour Tesla, le pionnier américain de la voiture électrique, il s'agit de se démarquer. "Nous ne sommes pas un constructeur automobile traditionnel, nous recherchons donc des événements ne relevant pas de ce domaine", indique le groupe.

-Calcul-

Une illustration de la nouvelle Tesla Model A fournie par le constructeur le 1er avril 2016
Une illustration de la nouvelle Tesla Model A fournie par le constructeur le 1er avril 2016 ( STR / TESLA MOTORS/AFP/Archives )

Résultat: "la voiture sans doute la plus importante de l'année 2017, la nouvelle Tesla Model 3, n'est pas à l'IAA", déplore Ferdinand Dudenhöffer, directeur du centre de recherche automobile CAR.

Même les allemands, vedettes du salon, ne réservent plus à l'IAA la primeur de leurs modèles phares. Volkswagen a préféré dévoiler fin août au bord du Lac de Côme son 4x4 citadin T-Roc. Et si la 3e génération du Cayenne de Porsche prendra son premier bain de foule à Francfort, c'est deux semaines après avoir été présentée en grande pompe dans le musée du constructeur, à Stuttgart.

Audi, affaibli par le scandale des moteurs diesel truqués, se dispense du flamboyant stand sur plusieurs étages étrenné en 2015. Pour cette 67e édition de l'IAA, ouverte au public à partir du 16 septembre, il se contentera d'une place au côté de sa maison mère Volkswagen.

Une participation à l'IAA peut se chiffrer en dizaines de millions d'euros voire davantage en fonction de la taille du stand, de quoi amener les constructeurs à bien y réfléchir, relèvent les experts.

Chez le français PSA, Citroën sera de la partie mais pas Peugeot ni DS. La participation aux salons "n’est pas guidée par l’habitude mais par le retour sur investissement", souligne une porte-parole de la marque au lion.

-'Se réinventer'-

Certains renoncent à l'IAA faute de nouveautés, par peur d'être éclipsés par les allemands, ou encore parce que "les clients vont de moins en moins sur ce genre de salon ou dans les concessions (et que) les constructeurs doivent davantage aller vers le client", estime Stefan Bratzel, de l'institut CAM.

La voiture concept baptisée
La voiture concept baptisée "Cactus" du groupe PSA, au salon automobile de Francfort le 15 septembre 2015 ( ODD ANDERSEN / AFP/Archives )

Le CES de Las Vegas, grand-messe de l'électronique, et les salons en Chine, plus gros marché automobile au monde, sont devenus de sérieux concurrents pour l'IAA et consors. "Le concept des salons automobiles classiques montre des signes de fatigue évidents", juge M. Dudenhöffer.

"Les salons, comme la voiture elle-même, doivent sans cesse se réinventer", concède la fédération allemande de l'automobile VDA, qui organise l'IAA.

Elle a réservé un espace aux thèmes du numérique, de l'électrique et de l'autopartage pour la deuxième édition consécutive, s'assurant de la présence des géants de l'internet Facebook et Google.

C'est sur eux, ainsi que sur l'arrivée de jeunes constructeurs chinois, WEY et Chery, et le retour du britannique McLaren, que préfère s'attarder le président de la VDA, tout en regrettant les choix "individuels" des marques absentes.

burs-esp/cfe/pb/spi

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2017

Lors de l’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d'Ubisoft, ces derniers ont approuvé toutes les résolutions à l'ordre du jour. Ils ont notamment approuvé le renouvellement des mandats…

Publié le 22/09/2017

La société Edify a conclu la totalité du capital de Thermo Technologies, holding de contrôle de Thermocompact, conformément à sa stratégie d'investissement dans des entreprises de taille…

Publié le 22/09/2017

Trigano a acquis 85% du capital de la société Protej d.o.o, propriétaire du Groupe Adria. Les 15% restants sont conservés par l'équipe de management d'Adria et pourront être acquis par Trigano…

Publié le 22/09/2017

      Information Réglementée                                                              …

Publié le 22/09/2017

Alstom a confirmé l'existence de discussions avec Siemens relatives à un possible rapprochement entre Alstom et la division Mobility de Siemens. "Aucune décision finale n'a été prise, les…

CONTENUS SPONSORISÉS