5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le club très fermé des puissances nucléaires

| AFP | 455 | Aucun vote sur cette news
Le sous-marin lanceur d'engins (SNLE)
Le sous-marin lanceur d'engins (SNLE) "Le Terrible" lors de la visite du président Emmanuel Macron au large de la Bretagne, le 4 juillet 2017 ( Fred TANNEAU / POOL/AFP/Archives )

Plus de 90% du stock mondial d'armes atomiques est entre les mains de la Russie et des Etats-Unis, qui forment avec sept autres pays, dont la Corée du Nord, le club très fermé des puissances nucléaires.

La Campagne internationale ICAN, qui s'est vu attribuer vendredi le prix Nobel de la paix, oeuvre pour obtenir l'interdiction et l'élimination des quelque 15.000 ogives nucléaires recensées dans le monde.

Environ 4.000 sont actuellement déployées et prêtes à l'emploi, selon les estimations de la Fédération des scientifiques américains (FAS).

Les armes nucléaires dans le monde en 2017
Les armes nucléaires dans le monde en 2017 ( Gal ROMA / AFP )

Jusqu'ici, seuls les Etats-Unis ont eu recours à l'arme nucléaire, les 6 et 9 août 1945, contre les villes japonaises d'Hiroshima (140.000 morts) et Nagasaki (70.000 morts). Ces deux bombardements ont précipité la capitulation du Japon et la fin de la Seconde guerre mondiale.

Signé en 1968 et entré en vigueur en 1970, le Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) engage les cinq détenteurs officiels de la bombe atomique -- Etats-Unis, Russie, France, Grande-Bretagne, Chine --à ne pas transférer de technologie militaire nucléaire à d'autres pays. Le TNP interdit par ailleurs aux pays non dotés d'armes nucléaires de s’en procurer ou d’en fabriquer.

Certains pays ont depuis renoncé à leur programme nucléaire militaire, comme la Suède (1968), la Suisse (1969), l'Afrique du Sud (1991) et les ex-républiques de l'Union soviétique.

Malgre le TNP, quatre Etats se sont quant à eux dotés officieusement de la bombe nucléaire: le Pakistan, l'Inde, Israël (qui n'a jamais ni confirmé ni démenti détenir l'arme atomique), non signataires du traité, et plus récemment la Corée du Nord, qui s'est retirée du TNP en 2003.

Un test nucléaire français dans le pacifique sud à Mururoa en 1970.
Un test nucléaire français dans le pacifique sud à Mururoa en 1970. ( / AFP/Archives )

Parmi les scientifiques accusés d'avoir participé à la prolifération atomique figure le pakistanais Abdul Qadeer Khan, considéré comme un héros au Pakistan pour avoir fourni au monde musulman sa première bombe nucléaire.

En 2004, il avait avoué avoir vendu des secrets nucléaire à l'Iran, à la Libye et à la Corée du Nord. Il s'était rétracté en 2009 après avoir été placé plusieurs années en résidence surveillée.

L'Iran, lui, constitue un cas particulier. Soupçonné par la communauté internationale de chercher à développer l'arme atomique dans les années 2000, Téhéran a conclu en juillet 2015 un accord avec les grandes puissances garantissant le caractère civil de son programme nucléaire, en échange d'une levée sur dix ans des sanctions internationales.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS