Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 073.35 PTS
+3.23 %
6 117.00
+4.16 %
SBF 120 PTS
4 700.76
+3.09 %
DAX PTS
13 118.13
+1.59 %
Dow Jones PTS
31 500.68
+2.68 %
12 105.85
+3.49 %
1.055
+0. %

La patronne de Radio France opposée à une grande fusion de l'audiovisuel public

| AFP | 449 | Aucun vote sur cette news
La présidente de Radio France Sibyle Veil, le 22 février 2022 à Paris
La présidente de Radio France Sibyle Veil, le 22 février 2022 à Paris ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )

La présidente de Radio France Sibyle Veil se dit opposée à l'idée d'une grande fusion dans l'audiovisuel public et attend de connaître les projets de l’État avant de postuler à un deuxième mandat, jeudi dans un entretien au Figaro.

"Je ne suis pas favorable à cette fusion", a déclaré Mme Veil, selon qui "Radio France et France Télévisions n'ont pas du tout les mêmes enjeux stratégiques".

Cette hypothèse a été mise sur la table le 8 juin par un rapport sénatorial qui proposait de fusionner France Télévisions, Radio France, France Médias Monde (RFI et France 24) et l'Ina à partir de 2025 dans une société publique unique baptisée France Médias.

"Nos modèles de production ne coïncident pas: la radio est un média sobre qui produit tous ses contenus en interne, la télé achète une grande partie de ses programmes à l'extérieur", argumente Sibyle Veil.

"Un nouvel ensemble de cette taille serait difficilement gérable sur le plan social. La fusion des deux entités serait une réponse administrative éloignée des véritables enjeux stratégiques", juge-t-elle.

Questionnée sur sa volonté de postuler à un deuxième mandat, elle répond: "Il me semble normal de vouloir connaître le projet pour l'audiovisuel public avant de m'engager. Je me positionnerai d'ici à l'automne".

Mme Veil, 44 ans, a été nommée présidente du groupe de radio public en avril 2018, pour un mandat de cinq ans.

Ces dernières semaines ont également été agitées par l'annonce de la suppression dès cette année de la redevance, qui finance l'audiovisuel public. Cette mesure a été voulue avant sa réélection par le président Emmanuel Macron, au titre du pouvoir d'achat.

L'exécutif souhaite remplacer ce prélèvement par un budget courant sur plusieurs années, et assure que la fin de la redevance n'entraînera pas de baisse des moyens de l'audiovisuel public.

"Si le débat public conduit à de nouvelles économies, nous ne pourrions désormais plus le faire sans suppression d'offres et de missions de service public", prévient Mme Veil.

Des syndicats de France Télévisions et Radio France ont appelé à la grève et à une manifestation à Paris le 28 juin.

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE

WINCHARTS OFFERT*

Anticipez la tendance avec le logiciel d'analyse graphique Wincharts !

Soit 120€ d'économie / an*
Code Offre : WIN22

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère ouverture de compte Bourse Direct avant le 30 juin 2022 inclus.

Je profite de l'offre

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/06/2022

v ( ERIC CABANIS / AFP/Archives )Pas de nouvelles, bonnes nouvelles: face à une actualité jugée anxiogène et déprimante (Covid, Ukraine, crise économique...), une grosse partie du public…

Publié le 17/06/2022

Jean-Jacques Bourdin lors de l'émission La France dans les yeux à Uzerche en Corrèze le 18 janvier 2022 ( Alain JOCARD / AFP/Archives )Ecarté de l'antenne depuis fin janvier, Jean-Jacques…

Publié le 16/06/2022

Au siège de Twitter à San Francisco, en Californie, le 16 avril 2022 ( Amy Osborne / AFP/Archives )Elon Musk, s'adressant pour la première fois aux employés de Twitter jeudi, a assuré qu'il…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/06/2022

Les marchés actions européens ont rebondi après deux séances consécutives de baisse, soutenus par Wall Street. La perception des investisseurs sur la politique monétaire de la Fed s’est…

Publié le 24/06/2022

14h30 aux Etats-UnisCommandes de biens durables en mai16h00 aux Etats-UnisPromesses de ventes immobilières en maisource : AOF

Publié le 24/06/2022

FedEx bondit de 7,59% à 244,20 dollars, ce qui lui permet de figurer parmi les principales progressions de l’indice S&P 500. Le géant américain de la messagerie bénéficie de la présentation…

Publié le 24/06/2022

Nexity gagne 2,10% à 25,28 euros, surperformant les autres valeurs du secteur immobilier au lendemain de l'annonce de la prise de contrôle du groupe Angelotti, spécialiste de l’aménagement et de…

Publié le 24/06/2022

Compagnie des Alpes campe sur les 14,75 euros ce vendredi, alors que le groupe a conclu, le 23 juin, un nouveau contrat de crédit renouvelable...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne