En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 780.16 PTS
-0.41 %
4 787.5
-0.10 %
SBF 120 PTS
3 801.35
-0.28 %
DAX PTS
10 807.01
+0.32 %
Dowjones PTS
23 592.98
+0.00 %
6 448.39
+0.00 %
1.137
+0.19 %

La Chine en tête dans la course mondiale à la 5G, selon une étude

| AFP | 539 | Aucun vote sur cette news
Des antennes de télécommunications sur une pylône à Toulouse, le 1er mars 2017
Des antennes de télécommunications sur une pylône à Toulouse, le 1er mars 2017 ( PASCAL PAVANI / AFP/Archives )

La Chine mène la course au déploiement de la 5G, l'internet mobile ultra-rapide, devant la Corée du Sud et les Etats-Unis, selon une étude publiée lundi.

Ces trois pays, ainsi que le Japon, font partie des plus engagés dans le déploiement de cette technologie, selon une enquête du cabinet Analysys Mason, qui a examiné dans dix pays les actions menées par les entreprises et les politiques publiques.

Ces pays constituent le premier groupe - le mieux préparé - tandis que les marchés européens, dont la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni, font partie du deuxième groupe. Singapour, Russie et Canada font partie du troisième groupe, selon cette étude réalisée pour la CTIA, l'association américaine des opérateurs de télécommunications.

La Chine doit sa courte avance à la fois à "une politique gouvernementale proactive et à l'impulsion venant du secteur", a commenté la CTIA dans un communiqué. Plus précisément, toutes les grosses entreprises du secteur se sont engagées avec des dates de lancement et le gouvernement avec des attributions de fréquences aux opérateurs.

La 5G est un facteur clef du développement des objets connectés. Son élaboration doit aider à supporter les milliards de données qu'impliquerait l'utilisation normalisée de voitures autonomes et autres objets intelligents du quotidien. L'Union européenne souhaite son arrivée pour 2020.

"Les Etats-Unis n'auront pas de deuxième chance pour gagner la course mondiale à la 5G", a commenté Meredith Attwell Baker, à la tête de la CTIA.

Les premiers déploiements commerciaux de cette technologie sont promis dès cette année en Asie et aux Etats-Unis mais l'essentiel des déploiements devraient plutôt se faire en 2019, selon une étude récente de GlobalData.

La 5G est considérée par beaucoup de pays, notamment aux Etats-Unis, comme un enjeu stratégique. C'est ce qui avait conduit mi-mars au blocage par la Maison Blanche de l'offre publique d'achat (OPA) hostile du fabricant de semi-conducteurs Broadcom, basé à Singapour, sur l'américain Qualcomm, au nom de craintes pour la sécurité nationale. C'est avant tout la Chine que les Etats-Unis craignent, en particulier le groupe Huawei.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Gaussin s'envole de 20% désormais à 0,256 euro dans un volume épais...

Publié le 18/12/2018

Aux Etats-Unis, 1,256 million de mises en chantier ont été enregistrées en novembre 2018, après 1,217 million (révisé de1,228 million) en octobre et un consensus de 1,230 million. En outre,1,328…

Publié le 18/12/2018

T-Mobile US et Sprint Corporation ont annoncé l'approbation du Comité sur les investissements étrangers (CFIUS) pour leur fusion proposée. De plus, le département de la Justice, le département…

Publié le 18/12/2018

600 euros pour 41.000 de ses salariés en France...

Publié le 18/12/2018

Par courrier reçu le 18 décembre 2018 par l'AMF, Cyril Zimmermann a déclaré avoir franchi en baisse, le 10 décembre 2018, directement et...