En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 447.44 PTS
+0.46 %
5 445.50
+0.43 %
SBF 120 PTS
4 358.59
+0.42 %
DAX PTS
12 765.94
+0.82 %
Dowjones PTS
25 186.82
+0.27 %
7 392.46
-0.15 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

L'intelligence artificielle, un danger ? Passe d'armes entre Musk et Zuckerberg

| AFP | 328 | Aucun vote sur cette news
Le milliardaire de la Silicon Valley Elon Musk (SpaceX, Tesla) à Washington DC le 19 juillet 2017
Le milliardaire de la Silicon Valley Elon Musk (SpaceX, Tesla) à Washington DC le 19 juillet 2017 ( Brendan Smialowski / AFP/Archives )

L'intelligence artificielle représente-t-elle un danger pour l'humanité ? Les milliardaires de la Silicon Valley Elon Musk (SpaceX, Tesla) et Mark Zuckerberg (Facebook) ne sont pas du tout d'accord, comme l'illustrent leurs échanges sur les réseaux sociaux.

Mi-juillet, Elon Musk a estimé que "l'intelligence artificielle (était) la plus grande menance pour notre civilisation", lors d'une conférence devant des gouverneurs aux Etats-Unis, ajoutant que les "gens devraient être très inquiets".

Il a alors plaidé pour l'introduction d'une "régulation" préventive de l'intelligence artificielle, citant des dangers comme "des robots tuant des gens dans la rue" ou "déclenchant des guerres en manipulant l'information".

Ces propos sont "irresponsables", a rétorqué dimanche le patron de Facebook Mark Zuckerberg, interrogé par un internaute lors d'un direct sur le réseau social.

Sur ce sujet, "je suis optimiste", a-t-il ajouté. Selon lui, "dans les 5 ou 10 ans qui viennent, l'intelligence artificielle permettra d'apporter des améliorations dans nos vies", citant la santé ou la conduite autonome.

Lundi soir, réaction cinglante d'Elon Musk sur Twitter, aux propos de Mark Zuckerberg: "sa compréhension du sujet est limitée".

Les géants de la Silicon Valley investissent tous massivement dans l'intelligence artificielle, y compris les entreprises détenues par Elon Musk et Mark Zuckerberg.

Facebook utilise notamment l'intelligence artificielle pour évacuer les contenus problématiques sur le réseau social et emploie des ingénieurs spécialisés dans l'intelligence artificielle pour travailler à des projets futuristes, comme la communication par la pensée.

Ce n'est pas la première fois qu'Elon Musk émet des doutes sur développements tous azimuts de l'intelligence artificielle par crainte qu'elle ne se retourne contre les hommes. Il a ainsi participé à la création d'un cabinet de recherche pour développer une intelligence artificielle "humaine".

Fin mars, il a annoncé la création d'une nouvelle société, appelée Neuralink, dédiée à ce projet d'interface cerveau-ordinateur.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

LES HOTELS BAVEREZ S.A. 2, place des Pyramides 75001 PARIS Capital EUR 10.127.050 - Code NAF 5510 Z R.C.S. PARIS 572 158 558   ISIN : FR 0007080254 Mnémonique :…

Publié le 18/07/2018

Au 30 juin 2018, le chiffre d'affaires de GL events s'élève à 544,9 ME en croissance de 9,9% par rapport au 1er semestre 2017...

Publié le 18/07/2018

 Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions prévues par l'article L. 233-8 II du Code de commerce et l'article 223-16 du Règlement…

Publié le 18/07/2018

Paris, le 18 juillet 2018 (18h)   HIGHCO POURSUIT SA CROISSANCE AU T2 ET SE RENFORCE DANS LE MOBILE   Poursuite de la croissance d'activité au T2 à 2,6% PCC Marge…

Publié le 18/07/2018

L'assemblée générale annuelle de Wedia a approuvé la nomination d'une nouvelle administratrice indépendante, Armelle Carminati-Rabasse. Ingénieure (École Centrale de Lyon et Cornell, USA) et…