5 535.26 PTS
-
5 537.0
-
SBF 120 PTS
4 427.90
-
DAX PTS
13 559.60
+0.71 %
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.83 %
Nikkei PTS
24 029.57
-0.39 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'Arabie saoudite depuis l'accession du roi Salmane au trône

| AFP | 322 | Aucun vote sur cette news
Le roi Salmane d'Arabie saoudite à son arrivée à l'aéroport de Moscou, le 4 octobre 2017
Le roi Salmane d'Arabie saoudite à son arrivée à l'aéroport de Moscou, le 4 octobre 2017 ( Alexander NEMENOV / AFP )

Les principales étapes de l'Arabie saoudite depuis l'accession au trône en 2015 du roi Salmane d'Arabie saoudite, qui effectue la première visite officielle en Russie d'un souverain saoudien.

- 'Deuxième génération' -

Le 23 janvier 2015, Salmane procède, dès son intronisation, à des nominations clés qui marquent l'entrée des princes de "deuxième génération" dans l'ordre de succession. Il nomme le ministre de l'Intérieur Mohammed ben Nayef futur prince héritier -- deuxième dans l'ordre de succession après Moqren -- et désigne l'un de ses fils, Mohammed ben Salmane, ministre de la Défense.

Fin avril, le prince Moqren est remplacé comme prince héritier par Mohammed ben Nayef. Le jeune Mohammed ben Salmane devient vice-prince héritier.

Il sera propulsé prince héritier à 31 ans en juin 2017.

- Guerre au Yémen -

Le 26 mars 2015, l'Arabie saoudite lance une opération militaire au Yémen à la tête d'une coalition arabe pour empêcher les rebelles chiites Houthis, soutenus par l'Iran, de prendre le contrôle de l'ensemble de ce pays voisin. Les rebelles tenaient notamment la capitale Sanaa depuis septembre 2014.

La coalition arabe a été critiquée pour des "bavures" à répétition ayant fait des victimes civiles lors de frappes aériennes.

- Rupture avec Téhéran -

Le 2 janvier 2016, l'Arabie saoudite exécute 47 personnes condamnées pour "terrorisme", dont le dignitaire chiite Nimr al-Nimr, figure de la contestation contre le régime, suscitant de violentes manifestations en Iran.

Le lendemain, Ryad rompt ses relations diplomatiques avec l'Iran après l'attaque de son ambassade à Téhéran.

- 'Vision 2030' -

Le 25 avril 2016, le Conseil des ministres approuve un vaste plan de réformes, appelé "Vision 2030", destiné à diversifier l'économie saoudienne, trop dépendante du pétrole.

Initié par Mohammed ben Salmane, ce plan prévoit notamment de vendre en Bourse une partie du géant pétrolier Aramco et de se doter d'un fonds souverain de 2.000 milliards de dollars.

Depuis la chute des prix du brut à la mi-2014, Ryad a dû réduire des subventions et retarder de grands projets.

En décembre, les pays de l'Opep, emmenés par l'Arabie saoudite, et d'autres producteurs non membres du cartel et conduits par la Russie, concluent un accord de réduction de la production.

- Contrats avec Washington -

Les 20 et 21 mai 2017, le président américain Donald Trump choisit l'Arabie saoudite sunnite, grand rival régional de l'Iran chiite, pour son premier déplacement à l'étranger.

Washington et Ryad annoncent des méga-contrats excédant 380 milliards de dollars, dont 110 pour des ventes d'armements américains à Ryad visant à contrer les "menaces iraniennes" et à combattre les islamistes radicaux.

- Crise avec le Qatar -

Le 5 juin 2017, l'Arabie saoudite et plusieurs de ses alliés rompent leurs relations diplomatiques avec le Qatar, en l'accusant de soutenir des groupes "terroristes" et en lui reprochant des liens présumés avec l'Iran.

Cette rupture s'accompagne de mesures économiques comme la fermeture des liaisons aériennes et maritimes avec le Qatar et de la seule frontière terrestre de l'émirat. Doha rejette toutes les accusations.

- Les femmes bientôt au volant -

Le 9 septembre 2017, les autorités saoudiennes entament une campagne d'arrestations contre des prédicateurs influents et des intellectuels.

Le 26, les autorités décident de lever -- à compter de juin 2018 -- l'interdiction faite aux femmes de se mettre au volant. Quelques jours auparavant, des femmes avaient été admises pour la première fois dans un stade à Ryad.

Mais les femmes font encore l'objet d'autres restrictions, étant notamment soumises à la tutelle d'un homme de leur famille pour faire des études ou voyager.

En décembre 2015, des élections ouvertes pour la première fois aux femmes, candidates et électrices, s'étaient tenues dans le pays.

- Première visite en Russie -

Le roi Salmane est attendu en Russie le 5 octobre, pour la première visite officielle d'un souverain saoudien dans ce pays.

La Russie est engagée militairement en Syrie depuis septembre 2015, en soutien au régime de Damas. Ryad soutient de son côté des groupes rebelles, ainsi que le Haut comité des négociations (HCN), principal groupe de l'opposition syrienne.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

Tout faire pour convaincre la Cour d'appel de son bon droit...

Publié le 23/01/2018

Revue collective du dossier réglementaire...

Publié le 23/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/01/2018

  Atari innove pour accélérer le développement de son catalogue de plus de 200 jeux Accord avec StartEngine pour financer un premier jeu, RollerCoaster Tycoon®, sur la…

Publié le 23/01/2018

"Cet exercice a également été marqué par le franchissement d'étapes majeures sur nos axes prioritaires de développement"...

CONTENUS SPONSORISÉS