En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
-
5 467.50
-
SBF 120 PTS
4 386.46
-
DAX PTS
12 374.66
-
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.19 %
1.176
-0.02 %

L'aquaculture en France largement dominée par les coquillages

| AFP | 306 | Aucun vote sur cette news
L'aquaculture française est largement dominée par la culture des coquillages, que ce soit en volume ou en valeur
L'aquaculture française est largement dominée par la culture des coquillages, que ce soit en volume ou en valeur ( RAYMOND ROIG / AFP/Archives )

L'aquaculture française est largement dominée par la culture des coquillages, que ce soit en volume ou en valeur, selon des chiffres fournis par la Commission européenne.

Sur 207.000 tonnes de denrées aquacoles en 2015, la France a produit 154.000 tonnes de "bivalves", essentiellement des huîtres (76.600 tonnes) et des moules (75.000 tonnes).

En valeur, le rapport de forces est identique avec un total de 736 millions d'euros en 2015, dont 539 millions pour les bivalves.

La truite, un des produits préférés des Français, notamment depuis l'explosion des prix du saumon, est de loin le plus abondant des poissons élevés en France, avec 37.450 tonnes.

Parmi les 28 pays de l'Union européenne, la France est le troisième producteur en volume derrière l'Espagne et le Royaume-Uni et le deuxième en valeur derrière le Royaume-Uni. Une différence de classement qui peut s'expliquer par le succès de quelques filières de niche à forte valeur ajoutée, dans lesquelles la France tire son épingle du jeu.

Les esturgeons élevés avec soin dans les bassins de la région Nouvelle-Aquitaine ont donné en 2016 environ 27 tonnes de caviar, ce qui place la France dans le peloton de tête des principaux producteurs au monde
Les esturgeons élevés avec soin dans les bassins de la région Nouvelle-Aquitaine ont donné en 2016 environ 27 tonnes de caviar, ce qui place la France dans le peloton de tête des principaux producteurs au monde ( GEORGES GOBET / AFP/Archives )

L'exemple le plus frappant est le caviar: les esturgeons élevés avec soin dans les bassins de la région Nouvelle-Aquitaine, notamment en Dordogne et en Gironde, ont donné en 2016 environ 27 tonnes de caviar, ce qui place la France dans le peloton de tête des principaux producteurs au monde avec l'Italie et la Chine, selon des données fournies par le Cipa (Comité interprofessionnel des produits d'aquaculture).

Globalement, des trois premiers producteurs aquacoles de l'UE, la France est celle qui a enregistré la plus petite hausse, en volume comme en valeur, depuis 2013.

Par ailleurs, entre 2005 et 2014, la production française a baissé de 17% en volume, une régression qui s'explique notamment par un virus mortel qui a touché les huîtres juvéniles puis une bactérie mortelle en 2013, ainsi que par la mortalité des moules en Vendée et en Charente-Maritime en 2014-2016, un phénomène qui demeure à ce jour inexpliqué.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Le résultat net, qui intègre désormais un IS à taux plein en raison de la fin en 2017 des déficits reportables, atteint 0,94 ME en croissance de +310,3%...

Publié le 25/09/2018

Pour l'exercice 2018, le Groupe DOM Security maintient sa prévision de chiffre d'affaires de 180 ME hors croissance externe...

Publié le 25/09/2018

Le groupe reste optimiste pour la poursuite de son exercice...

Publié le 25/09/2018

Au 30 juin 2018, les capitaux propres s'élèvent à 11,71 ME...

Publié le 25/09/2018

Le résultat net des entreprises consolidées s'élève à 10,9 ME sur le 1er semestre...