5 331.84 PTS
-0.16 %
5 334.50
+0.00 %
SBF 120 PTS
4 251.42
+0.00 %
DAX PTS
13 058.66
-
Dowjones PTS
23 430.33
+0.31 %
6 308.61
+0.00 %
Nikkei PTS
22 416.48
+0.70 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Gaz : accord USA-Chine pour investir 43 milliards de dollars en Alaska

| AFP | 101 | Aucun vote sur cette news
Le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping lors d'une conférence de presse à Pékin, le 9 novembre 2017
Le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping lors d'une conférence de presse à Pékin, le 9 novembre 2017 ( Nicolas ASFOURI / AFP/Archives )

Trois organismes étatiques chinois ont conclu un accord pour exploiter des gisements de gaz naturel liquéfié (GNL) en Alaska, avec jusqu'à 43 milliards de dollars prévus, selon un texte signé jeudi au deuxième jour d'une visite du président américain Donald Trump à Pékin.

Le géant pétrolier chinois Sinopec, le fonds souverain chinois CIC et la banque étatique Bank of China ont conclu un accord avec l'Alaska et une firme énergétique locale, Alaska Gasline Development Corporation, pour exploiter des gisements gaziers, selon une déclaration des services du gouverneur de l'Alaska, transmise via le Département d'Etat.

L'accord prévoit des investissements conjoints totalisant jusqu'à 43 milliards de dollars. Il devrait créer "jusqu'à 12.000 emplois américains" et réduire l'abyssal déficit commercial américain avec la Chine de "10 milliards de dollars par an".

Sur les dix premiers mois de l'année, l'excédent commercial du géant asiatique vis-à-vis des Etats-Unis s'élevait à 223 milliards de dollars, selon les chiffres des douanes chinoises.

Ces investissements chinois prévus en Alaska sont inclus dans une moisson vertigineuse d'accords commerciaux, d'un montant total dépassant 250 milliards de dollars, dévoilés jeudi par le président Trump et son homologue chinois Xi Jinping.

Dès le mois mai, un accord commercial conclu entre Pékin et Washington prévoyait l'accélération prévue des exportations directes de GNL vers la Chine, ce qui avait ravi les professionnels du secteur aux Etats-Unis.

La vaste majorité des importations chinoises de GNL viennent pour le moment du Qatar et d'Australie, mais le géant asiatique, soucieux de sécuriser ses achats d'hydrocarbures, cherche à diversifier ses sources d'approvisionnement.

Pékin lorgne ainsi ouvertement les gigantesques ressources de son voisin russe: il a conclu en 2014 avec Moscou un mégacontrat de fourniture du gaz russe à la Chine.

Et début novembre, le géant énergétique chinois CNPC et une banque publique chinoise se sont associés au groupe gazier russe Novatek pour un nouveau mégaprojet de gaz naturel liquéfié dans l'Arctique.

De fait, la demande chinoise de gaz a explosé sur la décennie passée.

Désireuse d'endiguer une sévère pollution atmosphérique, la Chine cherche à remplacer progressivement ses centrales à charbon, polluantes et en surcapacité, par de nouvelles sources d'énergies jugées plus propres, dont le solaire et l'hydroélectrique mais également le gaz naturel.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

La structure de capital-investissement du groupe

Publié le 21/11/2017

Foncière des Régions a annoncé le lancement de l’opération Silex à Lyon Part-Dieu, deuxième quartier d’affaires de France. Ce programme de redéveloppement porte sur 30 900 mètres carrés,…

Publié le 21/11/2017

Kingfisher a publié un chiffre d'affaires de 3,043 milliards de livres sterling au titre de son troisième trimestre clos fin octobre, en repli organique de 0,5%. En données publiées, les ventes de…

Publié le 21/11/2017

Noxxon a procédé à l'émission d'une troisième tranche d'ODIRNANE (Obligations à Durée Indéterminée à option de Remboursement en Numéraire et/ou en...

Publié le 21/11/2017

Witbe, leader sur le marché du monitoring de la qualité d’expérience (QoE) et de l’automatisation de tests, et Divitel, intégrateur indépendant de systèmes spécialisé dans la vidéo et la…

CONTENUS SPONSORISÉS