En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 321.22 PTS
+0.75 %
5 277.0
+0.91 %
SBF 120 PTS
4 203.07
+0.82 %
DAX PTS
12 042.24
+0.75 %
Dowjones PTS
25 490.47
-1.11 %
7 307.93
+0.00 %
1.118
+0.03 %

FTI Consulting, conseil et lobbyiste pour de très grandes entreprises

| AFP | 304 | Aucun vote sur cette news
L'immeuble où se trouvent les bureaux de FTI Consulting à Washington
L'immeuble où se trouvent les bureaux de FTI Consulting à Washington ( Eric BARADAT / AFP/Archives )

FTI Consulting, déjà soupçonnée d'avoir des méthodes de travail controversées, est l'une des plus grosses firmes internationale de relations publiques, conseillant des banques, l'industrie pétrolière ou agrochimique, notamment Bayer qui a absorbé Monsanto en 2018.

Basée à Washington, FTI Consulting compte plus de 4.600 employés ainsi que des bureaux dans le monde entier. Fondée en 1982, elle se présente comme "une société indépendante internationale de conseil aux entreprises".

Sa spécialité "est d'aider les organisations à gérer le changement, limiter le risque et résoudre les conflits", notamment ceux qui pourraient nuire à la "réputation" de ses clients.

En 2018, FTI a réalisé un bénéfice net de 150,6 millions de dollars pour un chiffre d'affaires de 2 milliards.

FTI Consulting Belgium figure dans le registre de "Transparence" de l'Union européenne, qui recense les groupe d'intérêts auprès des institutions de l'UE.

Elle conseille notamment dans le secteur des services financiers, l'énergie et l'environnement, la technologie et les télécommunications, la concurrence, le commerce, la santé, l'agrochimie, les sciences de la vie, les biens de consommation et la cybersécurité.

Parmi ses clients, on compte notamment selon "Transparence", General Motors, Exxon Mobil, Halliburton, Novartis mais aussi Amazon, Facebook, Google...

Sa division "Strategic communications" se dit spécialisée "dans l'usage de la communication pour aider les entreprises à réaliser des objectifs +business+ discrets".

Lors du rachat de Monsanto par Bayer annoncé en 2016, FTI a soutenu "la préparation de la fusion, tout en travaillant avec Monsanto pendant les négociations pour gérer l'intérêt que les médias portaient à la transaction", selon son site.

La société affirme avoir aussi été engagée par "EuropaBio, l'association européenne pour les bio-industries, et ses entreprises membres" -parmi lesquelles figure Bayer- quand elle était "confrontée à un manque de compréhension et d'acceptation de la biotechnologie dans le végétal".

Plateforme et campagnes

FTI a notamment "recommandé le développement" et "conçu" la plateforme en ligne Growing voices ("les voix qui montent", NDLR) "qui sert de banque d'opinions positives de tierces parties" sur les OGM.

L'Association européenne de l'industrie phytosanitaire (ECPA), autre lobby européen représentant notamment Bayer, fait également partie des clients de FTI.

Pour l'ECPA, la firme a été chargée d'une "campagne contre une règlementation européenne" sur les pesticides, qui a consisté notamment en "la création d'un réseau de soutiens" et "l'entretien d'une opinion publique positive via l'organisation de visites de fermes, de débats et une campagne de courriels créative ciblant les législateurs européens".

EuropaBio et l'ECPA figurent également sur "Transparence".

En janvier, l'ONG de défense de l'environnement EarthRights a affirmé que "des consultants payés par Exxon" avaient contacté son conseiller juridique en "se faisant passer pour des journalistes". Cet avocat défend des municipalités américaines contre le géant pétrolier.

Ces deux employés de FTI se seraient présentés comme travaillant pour le site westernwire.net, qui est en fait une émanation de la Western Energy Alliance (WEA) représentant l'industrie pétrolière et gazière.

FTI a qualifié à l'AFP ces accusations de "fausses et trompeuses", renvoyant à un communiqué de Western Wire qui assure n'avoir jamais caché être une publication "pro-industrie".

Selon le site en ligne Huffington Post, FTI a aussi conçu une campagne "anti-syndicats" pour la compagnie aérienne Delta Airlines via notamment un site internet hébergé sur le même serveur que des noms de domaine liés à FTI.

"Notre firme n'a pas créé le contenu dont il est question dans cet article et nous ne gérons pas la campagne qui semble y être liée", a affirmé à l'AFP la société.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/05/2019

BlackRock monte en puissance...

Publié le 24/05/2019

Suite à une réduction du nombre de titres empruntés

Publié le 24/05/2019

Pour permettre à ses clients Entreprises – notamment TPE, PME, ETI – d’accélérer leur transition énergétique, la Banque de Détail en France de BNP Paribas lance une offre dédiée reposant…

Publié le 24/05/2019

Sur les 5% du tour de table