En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 935.48 PTS
+0.53 %
4 915.5
+0.29 %
SBF 120 PTS
3 901.62
+0.00 %
DAX PTS
10 929.43
-
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.138
+0.12 %

Françoise Dorin : l'humour en héritage

| AFP | 874 | Aucun vote sur cette news
Françoise Dorin à Paris, le 12 septembre 1988
Françoise Dorin à Paris, le 12 septembre 1988 ( GEORGE BENDRIHEM / AFP/Archives )

Françoise Dorin était une romancière et une auteure dramatique à succès, qui avait le chic pour toujours entrevoir le côté drôle de n'importe quelle situation.

"On pense que je suis là pour faire sourire, pour faire des choses faciles. C'est vrai. Mais j'aimerais qu'on reconnaisse que la facilité n'est pas facile !", assurait-elle au Monde en 2002.

Françoise Dorin est morte vendredi quelques jours avant son 9Oe anniversaire à l'hôpital de Courbevoie (Hauts-de-Seine). Son compagnon Jean Piat, 93 ans, l'a accompagnée "jusqu'au bout", a indiqué à l'AFP son petit-fils, Thomas Mitsinkides.

Élevée dans les cabarets auprès de son père, le célèbre chansonnier René Dorin (1891-1969), elle était aussi une parolière douée.

L'auteure Françoise Dorin pose, le 17 octobre dans la maison de François Rabelais, à la Devinière près de Chinon, après avoir reçu le prix Georges-Courteline 1997 pour son roman
L'auteure Françoise Dorin pose, le 17 octobre dans la maison de François Rabelais, à la Devinière près de Chinon, après avoir reçu le prix Georges-Courteline 1997 pour son roman "Vendanges tardives" ( DANIEL JANIN / AFP/Archives )

On lui devait "Que c'est triste Venise" (mis en musique par Charles Aznavour), "N'avoue jamais" (qui représenta la France au concours 1965 de l'Eurovision, chantée par Guy Mardel) et beaucoup d'autres titres interprétés par Juliette Gréco, Dalida, Claude François, Michel Legrand ou Céline Dion.

Il y eut dans les années 70 et 80 un véritable "phénomène Dorin". Des pièces comme "La facture" (1968), "Un sale égoïste" (1970) ou "Le tournant" (1973) furent jouées un millier de fois chacune. En 1976, elle fit un malheur avec son roman "Va voir maman, papa travaille".

Pour la seule année 1981, sa pièce, "L'intoxe", faisait chaque soir salle comble à Paris et son livre "Les lits à une place" a dépassé le million d'exemplaires.

Au total, Françoise Dorin, blonde au sourire généreux et punch à toute épreuve, a écrit plus de 25 romans, empreints de légèreté et de bonne humeur, et une vingtaine de pièces, servies par de grands noms comme Jacqueline Maillan, Edwige Feuillère, Jeanne Moreau, Michèle Morgan, Jean-Claude Brialy, Jacques Dufilho ou Michel Serrault.

Dans ses livres ou son théâtre, elle savait à merveille créer des dialogues et des situations piquantes, vaudevillesques, sans toutefois renoncer à donner son point de vue sur la marche de la société et notamment sur les relations hommes-femmes.

Des critiques ont brocardé son œuvre qu'ils qualifiaient de "bourgeoise". Pas du genre à se laisser démonter, elle lança un jour à un journaliste : "Les bourgeois, ce sont des gens qui existent et dont j'espère que vous pensez qu'ils ont le droit d'exister !".

- "droite saucisson" -

Elle s'opposait, entre autres, au "théâtre intello", à l'obsession du paraître ou à un certain féminisme. "Je n'aime pas la gauche caviar, disons que je suis de la droite saucisson", s'amusait-elle à dire.

Mais Françoise Dorin était plus complexe qu'il n'y paraissait. "Va voir maman, papa travaille" est un réquisitoire contre la maternité qui lui fit dire, avec son humour coutumier : "Mais où allons-nous si les auteurs bourgeois se mettent à avoir des idées révolutionnaires ?". De même, "Les lits à une place" est une critique de la vie conjugale traditionnelle...

Née à Paris le 23 janvier 1928, elle fit ses débuts de comédienne en 1957 au Théâtre des Deux-Ânes dans des revues de chansonniers, auprès de son père, puis sur diverses scènes. Elle écrivit sa première pièce (sous pseudonyme) en 1967, "Comme au théâtre". En 1969, elle présenta "Paris Club", une émission de télé où son sens de la répartie faisait merveille.

Les fictions - "Les jupes-culottes", "La mouflette", "Les vendanges tardives", "Le cœur à deux places" etc - et les pièces - "Si t'es beau, t'es con", "Monsieur de Saint-Futile", "Vous avez quel âge ?" etc - allaient se succéder. Elle écrivit aussi en 1986 le livret de la comédie musicale "La valise en carton", d'après le livre à succès de Linda de Suza.

Divorcée de l'acteur Jean Poiret, avec qui elle eut une fille, Françoise Dorin partageait depuis 1975 la vie de l'acteur Jean Piat.

Elle avait reçu le Grand prix du théâtre 1984 de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) pour "L'étiquette", récompense qu'elle dut ironiquement partager avec son contraire artistique : Samuel Beckett, dramaturge longtemps d'avant-garde devenu un classique.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Après la mise en examen le 25 avril 2018 de deux de ses dirigeants et donc de "manière purement mécanique" la holding Bolloré annonce avait été mise en examen hier "pour les mêmes motifs et…

Publié le 13/12/2018

Veolia se voit confier la gestion des déchets des 72 communes des territoires de Lunéville à Baccarat et du Pays du Sânon, dans le cadre d'un contrat...

Publié le 13/12/2018

Les territoires de Lunéville à Baccarat et du Pays du Sânon confient à Veolia la gestion des déchets de leurs 72 communes. D’un montant de 65 millions d’euros pour une durée de 10 ans, ce…

Publié le 13/12/2018

Cegereal et AG2R LA MONDIALE annoncent l'acquisition de " Passy Kennedy ", immeuble de bureaux emblématique en bord de Seine dans le 16ème...

Publié le 13/12/2018

Abeo a affiché des résultats en progression au titre du premier semestre de son exercice 2018/2018. Ainsi, le résultat net s’établit à 4,3 millions d’euros, en hausse de 22,6%. Le résultat…