En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 484.35 PTS
-0.18 %
5 471.50
-0.20 %
SBF 120 PTS
4 389.00
-0.18 %
DAX PTS
12 394.39
-0.29 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
+0.00 %
1.177
+0.15 %

France Brevets: 2e programme de soutien aux sociétés technologiques innovantes

| AFP | 409 | Aucun vote sur cette news
Deux premières start-up ont été sélectionnées dans le programmes FaB2: Energysquare, qui développe un chargeur par conduction pour smartphones et tablettes, et Vitirover, qui a conçu un robot de désherbage autonome fonctionnant à l'énergie solaire
Deux premières start-up ont été sélectionnées dans le programmes FaB2: Energysquare, qui développe un chargeur par conduction pour smartphones et tablettes, et Vitirover, qui a conçu un robot de désherbage autonome fonctionnant à l'énergie solaire ( Frederic J. BROWN / AFP/Archives )

France Brevets, entreprise détenue par la Caisse des dépôts et l’État français, a annoncé mercredi le lancement de son deuxième programme Fabrique à brevets, destiné à aider les PME et les start-up à protéger leurs innovations.

L'objectif de France Brevets est de "soutenir et accélérer la croissance des entreprises technologiques à fort potentiel", a expliqué son directeur général Didier Patry, devant la presse.

France Brevets travaille avec les entreprises pour identifier ce qui doit être breveté dans leurs innovations et les accompagne dans la rédaction et le dépôt des brevets en France et à l'international.

"Il y a une corrélation entre les brevets et la réussite d'une start-up", a souligné M. Patry. France Brevets veut permettre aux start-up de développer un "portefeuille de brevets" et avec des brevets "de très haute qualité", un argument pour convaincre ensuite les investisseurs, a-t-il ajouté.

Doté en 2010 d'une enveloppe initiale de 100 millions d'euros, France Brevets a permis le dépôt de 169 familles de nouveaux brevets dans 20 programmes d'accompagnement d'entreprises au titre de la première Fabrique à brevets (FaB1).

En 2016, France Brevets a reçu une nouvelle tranche de 100 millions d'euros pour continuer ses interventions.

Dans ce contexte, l'organisme a fait évoluer son modèle économique. Dans la première période, France Brevets se rémunérait sur les cessions de licence des brevets, mais a constaté que beaucoup de PME ou de start-up ne souhaitaient pas monétiser leurs innovations de cette manière.

Désormais, dans la Fabrique à brevets 2, France Brevets sera rémunéré sur la base de montants forfaitaires avec des plans de rémunération de un à quatre ans.

Deux premières start-up ont été sélectionnées dans le programmes FaB2: Energysquare, qui développe un chargeur par conduction pour smartphones et tablettes, et Vitirover, qui a conçu un robot de désherbage autonome fonctionnant à l'énergie solaire.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Pernod Ricard a été reconnu comme membre du Global Compact LEAD, reconnaissance de son engagement constant envers les Objectifs de Développement...

Publié le 24/09/2018

Par courrier reçu le 24 septembre 2018 par l'AMF, la société par actions simplifiée Inocap Gestion, agissant pour le compte de fonds dont elle assure...

Publié le 24/09/2018

L'Américain Michael Kors, actif sur le marché des accessoires de mode, aurait conclu un accord en vue d'une prise de contrôle de la maison de luxe...

Publié le 24/09/2018

Le secteur français de la grande distribution est en ébullition. Dimanche soir, Casino a révélé avoir été approché par Carrefour. Le conseil d'administration du groupe stéphanois, qui n'a pas…

Publié le 24/09/2018

A compter du 31 mars...