En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 339.08 PTS
-0.90 %
5 338.00
-0.88 %
SBF 120 PTS
4 282.68
-0.82 %
DAX PTS
12 406.15
-1.38 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 338.15
-0.79 %

Facebook concurrence Le Bon Coin en facilitant la vente d'objets

| AFP | 309 | Aucun vote sur cette news
Facebook concurrence Le Bon Coin en facilitant la vente d'objets
Facebook concurrence Le Bon Coin en facilitant la vente d'objets ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Facebook va permettre à ses utilisateurs français de vendre et d'acheter des objets en ligne à partir de leur profil, a annoncé lundi le réseau social américain.

La plateforme lancée à partir de lundi et appelée "Marketplace" ne s'occupe pas des détails de la transaction, comme le paiement ou la livraison, précise Facebook. Le site se contente de mettre en contact le vendeur et l'acheteur.

Pour fidéliser toujours plus ses membres, le réseau social s'aventure sur le terrain des sites de commerce en ligne comme le leader français, Le Bon Coin, 7e site le plus consulté de France au mois de juin avec près de 24 millions de visiteurs, selon les chiffres de Médiamétrie.

"Vous pouvez acheter et vendre l’esprit tranquille sur Marketplace en regardant les profils publics des acheteurs et vendeurs, en voyant depuis combien de temps ils sont sur Facebook et en repérant vos éventuels amis en communs", a souligné la vice-présidente de Facebook en charge de Marketplace, Deborah Liu, dans un post de blog.

Marketplace diffuse les photos des produits en fonction de la proximité des acheteurs potentiels. Les utilisateurs peuvent ajuster leurs paramètres de localisation et de recherche pour des produits particuliers ou selon des catégories (électronique, maison et jardin...).

Marketplace sera progressivement étendu à 16 autres pays d'Europe, précise Facebook: l'Autriche, la Belgique, la République Tchèque, le Danemark, la Finlande, l'Allemagne, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, l'Espagne, la Suède et la Suisse.

Cette fonctionnalité est déjà disponible depuis le mois d'octobre 2016 en Australie, au Canada, au Chili, au Royaume-Uni, au Mexique, en Nouvelle-Zélande, et surtout aux Etats-Unis, où 18 millions d'objets ont été mis en vente au mois de mai selon le réseau social.

Facebook avait déjà tenté de mettre en place un espace d'achat et de vente en 2007 mais son initiative n'avait à l'époque pas attiré suffisamment d'utilisateurs.

Depuis, le réseau social a testé ces dernières années un bouton "achat" qui permet à ses utilisateurs d'acheter des produits de ses partenaires en ligne, ainsi que la possibilité pour ses utilisateurs de mettre des objets en vente dans des groupes.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2018

Michelin a annoncé une réduction de capital par annulation de 648...

Publié le 25/06/2018

INFORMATION PRESSE Clermont-Ferrand, le 25 juin 2018       COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN         REDUCTION DU CAPITAL Annulation de 648 231 actions en…

Publié le 25/06/2018

General Electric serait sur le point de conclure la cession de ses activités de moteurs industriels au groupe de capital-investissement Advent International, a révélé hier le Wall Street Journal.…

Publié le 25/06/2018

Le titre a enfoncé la zone de support des 66.6 euros qui soutenait les cours depuis avril dernier. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances sont sur le point…

Publié le 25/06/2018

Acquisition d'actions sur le marché...