5 590.66 PTS
+0.45 %
5 544.0
+0.53 %
SBF 120 PTS
4 465.54
+0.53 %
DAX PTS
12 999.99
+0.18 %
Dowjones PTS
24 886.81
+0.21 %
6 953.63
+0.00 %
Nikkei PTS
22 437.01
-1.11 %

Enquêtes aux États-Unis sur le ralentissement volontaire des iPhone

| AFP | 306 | Aucun vote sur cette news
L'iPhone 7 présenté à  Covent Garden à Londres
L'iPhone 7 présenté à Covent Garden à Londres ( Jack Taylor / Jack Taylor/AFP/Archives )

Le ministère américain de la Justice et le gendarme de la Bourse, la SEC, enquêtent sur un éventuel manquement d'Apple aux règles boursières concernant le ralentissement volontaire de certains iPhone, selon l'agence Bloomberg mardi.

La firme à la Pomme avait reconnu en décembre brider volontairement les performances de certains anciens modèles d'iPhone (iPhone 7 et précédents) pour éviter qu'ils ne s'éteignent de façon intempestive, une éventualité susceptible de se produire, dans certaines conditions, lorsque la batterie commence à vieillir.

Apple avait introduit ce bridage dans une mise à jour de son système mobile il y a un an. La question est de savoir si le groupe aurait dû avertir ses usagers de façon claire des effets concrets de cette mise à jour, à savoir le ralentissement de l'appareil.

Contacté mardi, Apple n'a pas répondu aux sollicitation de l'AFP, tandis que la SEC et le ministère de la Justice n'ont pas souhaiter commenter.

Apple fait déjà l'objet d'enquêtes dans ce cadre en Italie et en France, où le parquet de Paris a ouvert le 5 janvier une enquête préliminaire pour "obsolescence programmée" et "tromperie", le groupe étant accusé par des groupes d'usagers d'avoir caché le bridage des iPhone et de procéder à ce bridage pour pousser les consommateurs à acheter de nouveaux modèles.

Le groupe fait également l'objet de plaintes pour les mêmes raisons aux États-Unis.

Pour tenter d'atténuer les critiques, Apple a présenté ses excuses, a baissé le prix de remplacement des batteries et promis pour le printemps une nouvelle mise à jour qui laisse à l'usager le choix de ralentir ou non l'appareil lorsque la batterie donne des signes de faiblesse.

Ces informations sur de possibles enquêtes des autorités américaines interviennent alors qu'Apple est sous pression depuis plusieurs jours, en raison de rumeurs persistantes sur de mauvaises ventes de son dernier modèle, le luxueux iPhone X, en vente depuis début novembre.

Le titre du groupe, qui doit annoncer les résultats du premier trimestre de son exercice décalé jeudi, reculait mardi à Wall Street de 0,80% à 166,63 dollars vers 20H30 GMT, soit 10 dollars de moins, environ 5,6%, qu'il y a une semaine.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/05/2018

Thales prévoit de recruter 5...

Publié le 24/05/2018

Natixis a annoncé les nominations au Comité exécutif d’Anne-Christine Champion, responsable mondiale de la Distribution et de la gestion du portefeuille de financements de Natixis, d’Olivier…

Publié le 24/05/2018

Kingfisher (+0,51% à 296,9 pence) échappe à la baisse du marché britannique malgré l'annonce d'une baisse plus forte que prévu de son activité au premier trimestre. Sur cette période de trois…

Publié le 24/05/2018

UBS relève fortement son objectif de cours de 37 à 58 euros sur le titre Faurecia afin de refléter la meilleure croissance des ventes, la première consolidation de la joint-venture chinoise et les…

Publié le 24/05/2018

Euronext pointe en nette hausse (+3% à 53,2 euros) en fin de matinée, soutenu par une note d'Exane BNP Paribas, qui estime désormais attractive la...