5 535.26 PTS
-
5 537.0
-
SBF 120 PTS
4 427.90
-
DAX PTS
13 559.60
-
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.83 %
Nikkei PTS
24 029.57
-0.39 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Déréférencement mondial de pages: Google attaque une décision du Canada

| AFP | 186 | Aucun vote sur cette news
Le géant technologique Google demande à la justice américaine de bloquer une décision de la Cour suprême canadienne qui le contraint à déréférencer au niveau mondial des pages de résultats de recherches sur internet
Le géant technologique Google demande à la justice américaine de bloquer une décision de la Cour suprême canadienne qui le contraint à déréférencer au niveau mondial des pages de résultats de recherches sur internet ( DIPTENDU DUTTA / AFP )

Le géant technologique Google a demandé à la justice américaine de bloquer une décision de la Cour suprême canadienne qui le contraint à déréférencer au niveau mondial des pages de résultats de recherches sur internet, même lorsque celles-ci ne sont pas effectuées au Canada.

La Cour suprême du Canada a donné raison fin juin au fabricant d'équipements de télécommunication Equustek, qui souhaitait que le géant américain ne dirige pas les internautes vers les pages de la société Datalink, qui vend des produits contrefaits.

Google avait accepté de déréférencer 345 pages renvoyant depuis son moteur de recherche google.ca vers les produits commercialisés par Datalink, mais avait refusé de le faire dans le monde entier.

Le groupe a demandé mardi à un tribunal californien de dire que la décision canadienne ne serait pas applicable aux Etats-Unis.

Dans un document de 143 pages consulté par l'AFP, Google affirme que la décision canadienne est "sans précédent" et qu'elle enfreint ses droits aux Etats-Unis.

Le moteur de recherche se présente comme un "tiers innocent" dans cette affaire car il est "juste un outil pour trouver des informations".

"Google n'est pas internet", poursuit le groupe, qui souligne qu'Equustek n'a pas demandé de déréférencement auprès d'autres moteurs de recherche, comme Yahoo ou Bing, ou sur des réseaux sociaux.

Ce litige intervient alors que la France cherche à obliger Google à effacer des résultats de recherche dans le monde entier, pour respecter la direction européenne du "droit à l'oubli".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

Tout faire pour convaincre la Cour d'appel de son bon droit...

Publié le 23/01/2018

Revue collective du dossier réglementaire...

Publié le 23/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/01/2018

  Atari innove pour accélérer le développement de son catalogue de plus de 200 jeux Accord avec StartEngine pour financer un premier jeu, RollerCoaster Tycoon®, sur la…

Publié le 23/01/2018

"Cet exercice a également été marqué par le franchissement d'étapes majeures sur nos axes prioritaires de développement"...

CONTENUS SPONSORISÉS