En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 806.20 PTS
-
4 813.5
+0.32 %
SBF 120 PTS
3 820.27
-
DAX PTS
10 780.51
-
Dowjones PTS
24 370.24
-0.22 %
6 704.24
+0.00 %
1.133
+0.11 %

Cyberattaque sans précédent à Singapour: 1,5 million de dossiers médicaux volés

| AFP | 419 | Aucun vote sur cette news
Cyberattaque sans précédent à Singapour: 1,5 million de dossiers médicaux volés
Cyberattaque sans précédent à Singapour: 1,5 million de dossiers médicaux volés ( THOMAS SAMSON / AFP/Archives )

Des hackers ont volé des dossiers médicaux appartenant à 1,5 million d'habitants de Singapour, y compris au Premier ministre Lee Hsien Loong, spécifiquement visé par cette attaque "sans précédent", ont annoncé vendredi les autorités.

Une base de données de l'Etat a été l'objet d'une attaque "délibérée, ciblée et bien planifiée", ont déclaré les ministères de la Santé et de l'Information dans un communiqué.

Il s'agit de la plus importante violation de données dans l'histoire de l'archipel d'Asie du Sud-Est peuplé de 5,8 millions d'habitants.

"Les hackers ont ciblé spécifiquement et à maintes reprises des renseignements personnels et des informations de soins ambulatoires du Premier ministre Lee Hsien Loong", a déclaré le ministre de la Santé, Gan Kim Yong, lors d'une conférence de presse.

Les autorités ont refusé de décliner l'identité des hackers, citant des raisons de "sécurité opérationnelle".

La riche ville-Etat de Singapour est très informatisée et numérise les bases de données de l'Etat et des services de base.

Les autorités ont depuis longtemps mis en garde contre des cyberattaques commises par des hackeurs pouvant être aussi bien des étudiants que des délinquants ou encore des acteurs institutionnels.

En 2017, des hackers avaient pénétré une base de données du ministère de la Défense, dérobant des informations de quelque 850 conscrits et employés du ministère.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Akuo Energy et Atawey vont déployer 33 stations de recharge en milieu urbain et périurbain à Paris et en France, avant d'étendre le projet à l'Europe...

Publié le 11/12/2018

Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2 du…

Publié le 11/12/2018

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES LES 4 ET 5 DECEMBRE 2018   Présentation agrégée par jour et par marché   Nom…

Publié le 11/12/2018

Cette technologie de localisation terrestre, à faible consommation d'énergie, peut être facilement utilisée pour des équipements déjà connectés...

Publié le 11/12/2018

    Communiqué de presse Villepinte, le 11 décembre2018       DECLARATION RELATIVE AU NOMBRE DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL DE LA…