En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 173.05 PTS
+1.53 %
5 162.50
+1.34 %
SBF 120 PTS
4 141.15
+1.67 %
DAX PTS
11 776.55
+1.40 %
Dowjones PTS
25 594.41
+1.36 %
7 203.07
+1.90 %
1.159
+0.08 %

Coeur articifiel: de nouvelles implantations de Carmat pour finaliser son étude clinique

| AFP | 332 | Aucun vote sur cette news
Le cardiologue français Christian Latremouille lors d'une conférence de presse de la société biomédicale Carmat à Paris le 14 février 2017. La société a annoncé mardi 13 février 2018 une confortable trsorerie
Le cardiologue français Christian Latremouille lors d'une conférence de presse de la société biomédicale Carmat à Paris le 14 février 2017. La société a annoncé mardi 13 février 2018 une confortable trsorerie ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

La société française Carmat, qui développe un coeur artificiel total, a fait part mardi d'une trésorerie "solide" de 60,7 millions d'euros à fin décembre, après son augmentation de capital en fin d'année, de quoi tenir financièrement jusqu'à 2019, selon la société.

La société avait levé début décembre 52,9 millions d'euros, et par ailleurs dispose toujours d'une capacité financière additionnelle de près de 30 millions d'euros, dans le cadre d'une ligne de financement flexible mise en place avec Kepler Chevreux, pouvant être exercée "en fonctions de ses besoins et conditions de marchés", rappelle-t-elle dans un communiqué.

Après des implantations de sa prothèse au Kazakhstan et en République tchèque au quatrième trimestre 2017, Carmat prépare actuellement des implantations dans 4 nouveaux pays pour finaliser son étude clinique "pivot" cette année, en vue d'obtenir un marquage CE en 2019, sésame nécessaire pour démarrer une commercialisation dans l'Union européenne.

En parallèle, ses discussions avec l'agence américaine du médicament (FDA) "progressent" et la société compte toujours initier un premier essai clinique aux Etats-Unis dès cette année, a indiqué son directeur général Stéphane Piat, cité dans le communiqué.

Discussions de Carmat avec l'agence américaine du médicament (FDA), la société comptant initier un premier essai clinique aux Etats-Unis dès cette année
Discussions de Carmat avec l'agence américaine du médicament (FDA), la société comptant initier un premier essai clinique aux Etats-Unis dès cette année ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP )

La perte nette de Carmat s'est creusée l'an dernier à 29,2 millions d'euros, contre une perte de 22,9 millions un an plus tôt. Car la société ne réalise aucun chiffre d'affaires pour le moment et ses charges d'exploitation ont augmenté de 25% par rapport à 2016.

En cause, des dépenses accrues pour ses essais cliniques, les coûts de constitution de son dossier technique pour le marquage CE, et ses investissements dans un nouveau site de production près de Paris, devant être opérationnel au cours de ce trimestre.

Ses charges d'exploitation ont aussi augmenté l'an dernier en raison d'analyses et d'actions supplémentaires exigées par l'agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) après le décès fin 2016 en France du premier patient de son essai pivot, dans des circonstances qui avaient éveillé des doutes sur la sécurité de la prothèse.

L'essai pivot de Carmat avait ainsi été interrompu jusqu'à début mai 2017, le temps de passer le test d'une "évaluation approfondie" de l'ANSM.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

    Paris, le 16 octobre 2018     La déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 10 au 11 octobre 2018 a été adressée à l'Autorité des…

Publié le 16/10/2018

    Toulouse, le Groupe IGE+XAO annonce :   Chiffre d'affaires consolidé du 3e trimestre 2018 en normes IFRS. (Période du 1er juillet 2018 au 30 septembre…

Publié le 16/10/2018

Communiqué de presse - Mardi 16 octobre 2018 - 17h45   ARGAN livre un nouvel entrepôt à Orléans     ARGAN, foncière de développement et location d'entrepôts…

Publié le 16/10/2018

    WORLDLINE SA Société Anonyme au capital de 90.746.112,88 euros Siège social : River Ouest - 80 Quai Voltaire - 95870 BEZONS 323 623 603 RCS…

Publié le 16/10/2018

  UBISOFT NOMME FREDERICK DUGUET AU POSTE DE DIRECTEUR FINANCIER DU GROUPE       Paris, le 16 octobre 2018 - Ubisoft annonce aujourd'hui la nomination de Frédérick…