En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 359.53 PTS
-0.24 %
5 368.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 309.59
-0.01 %
DAX PTS
12 652.20
-0.34 %
Dowjones PTS
24 657.80
-0.17 %
7 280.70
+0.00 %
Nikkei PTS
22 693.04
+0.61 %

Chine: le poulet frit se paie par reconnaissance faciale

| AFP | 291 | Aucun vote sur cette news
Une cliente essaye le système de paiement par reconnaissance faciale dans un restaurant KFC à  Hangzhou, en Chine
Une cliente essaye le système de paiement par reconnaissance faciale dans un restaurant KFC à Hangzhou, en Chine ( STR / AFP )

L'enseigne de fast-food américaine KFC a lancé en Chine un système de paiement futuriste à reconnaissance faciale, à l'heure où le pays asiatique fait de plus en plus appel à cette technologie.

Ce dispositif mis en place par la chaîne spécialisée dans le poulet frit permettra aux clients d'un restaurant de la ville de Hangzhou (est) de passer commander via un terminal tactile tout en gardant leur portefeuille dans leur sac.

Le groupe de restauration Yum, propriétaire des marques KFC ou encore Pizza Hut, s'est associé avec le système de paiement mobile Alipay -- du géant chinois du commerce électronique Alibaba -- pour concevoir cette nouvelle technologie.

Yum Chine décrit ce dispositif comme une "première mondiale".

Concrètement, le terminal de commande compare les visages des clients avec la photo présente sur leurs comptes Alipay pour valider le paiement.

La Chine fait figure depuis quelques mois de laboratoire pour la reconnaissance faciale.

Un dispositif utilisant cette technologie a ainsi été installée en mars au Temple du ciel, un célèbre site touristique de Pékin, afin de dissuader les vols de papier toilette.

La compagnie aérienne China Southern commence depuis cette année à utiliser la reconnaissance faciale en remplacement de cartes d'embarquement.

Et dans la ville côtière de Qingdao, où est brassée la fameuse "Tsingtao", 25 suspects ont été interpellés au total courant août après avoir été repérés par des caméras à l'entrée du site.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

  Paris, 21 juin 2018 - Atos, leader mondial de la transformation digitale, annonce aujourd'hui que sa nouvelle plateforme d'observation de la Terre (EO), officiellement…

Publié le 21/06/2018

+13,5% en milieu de matinée pour le titre...

Publié le 21/06/2018

CNP Assurances annonce aujourd’hui le succès du placement de sa première émission subordonnée Restricted Tier 1. Il s’agit d’obligations à durée indéterminée d’un montant de 500…

Publié le 21/06/2018

DOM Security bondit de 18,6% à 70 euros en début de séance ce jeudi, s'ajustant en direction du prix de l'offre partielle de rachat proposée...