En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 378.85 PTS
-0.07 %
5 390.50
+0.34 %
SBF 120 PTS
4 257.86
-0.08 %
DAX PTS
11 549.96
-0.46 %
Dowjones PTS
25 962.51
+0.84 %
7 493.27
+1.52 %
1.137
+0.01 %

Carlos Ghosn: à quelles règles précises doit-il se conformer ?

| AFP | 199 | Aucun vote sur cette news
L'ancien patron de Renault Carlos Ghosn quitte les bureaux de ses avocats peu après sa sortie de prison, le 6 mars 2019 à Tokyo
L'ancien patron de Renault Carlos Ghosn quitte les bureaux de ses avocats peu après sa sortie de prison, le 6 mars 2019 à Tokyo ( Kazuhiro NOGI / AFP )

Carlos Ghosn, ex-grand patron de l'automobile, a été libéré mercredi sous caution, après plus de 100 jours en détention au Japon, mais il va devoir vivre sous des conditions très strictes dont ses avocats sont les garants.

Voici le détail des règles imposées et des risques encourus si elles ne sont pas respectées.

- Interdictions

- Interdiction totale de quitter, même brièvement, le Japon. Ses passeports ont été confisqués et sont conservés par ses avocats, qui ont aussi le rôle de surveillants des faits et gestes de leur client.

- Interdiction de rencontrer des protagonistes de l'affaire pour laquelle il est inculpé, à savoir un abus de confiance aggravé et des déclarations incomplèteS de ses revenus sur les documents remis par Nissan aux autorités boursières.

- Interdiction de communiquer par e-mail ou de naviguer sur internet.

- Restrictions diverses

- Placer des caméras de surveillance aux entrées/sorties de son lieu de résidence déclaré à Tokyo: les allées venues de lui-même et de ses interlocuteurs seront enregistrées et les images régulièrement remises au tribunal. Il ne peut changer de résidence sans en informer les autorités et doit impérativement habiter dans la capitale.

- Utilisation d'un ordinateur uniquement de jour et en semaine au bureau de son avocat, sans accès au réseau. Utilisation d'un téléphone portable limité à la communication vocale. L'historique des appels passés et reçus doit être remis au juge.

- Obtenir l'autorisation du tribunal pour éventuellement assister au conseil d'administration de Nissan. En effet, M. Ghosn a certes été limogé de son poste de président de cette instance dirigeante, il est encore administrateur tant que l'assemblée générale des actionnaires de Nissan n'a pas validé son éviction. Elle se réunira le 8 avril à cette fin.

- Risques encourus

Si M. Ghosn ne se conforme pas à ces règles, qualifiées de "très dures" par son avocat, il encourt deux types de risques: perdre tout ou partie de la caution déposée (un milliard de yens, environ 8 millions d'euros), ou bien voir sa remise en liberté annulée et retourner en prison.

Les conditions posées pour la libération de Carlos Ghosn sont jugées exceptionnelles par les experts mais, proposées par les avocats garants, elles ont convaincu le juge.

Selon les médias, les procureurs dénoncent toutefois les nombreuses failles possibles de ce dispositif. Il suffit par exemple à M. Ghosn d'emprunter le téléphone de sa femme pour se connecter à internet, soulignent les experts.

Toutefois, "le tribunal crée aussi un précédent s'il a autorisé cette libération avec des moyens particuliers inédits. Si jamais il ne fait pas de même dans des cas ultérieurs, certains dénonceront un traitement spécial pour M. Ghosn et le tribunal sera critiqué", souligne l'avocat et ex-enquêteur Yasuyuki Takai.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/03/2019

        Paris, le 21 mars 2019 BOURSE DIRECT HORIZON : OSCAR DU MEILLEUR « NOUVEAU CONTRAT D'ASSURANCE VIE »          Le nouveau contrat d'assurance…

Publié le 21/03/2019

La dilution potentielle, dans l'hypothèse d'une conversion de l'intégralité de ces obligations est de 9%...

Publié le 21/03/2019

La firme à la pomme a repris jeudi à Microsoft la place de première capitalisation boursière mondiale. Prochaine étape en vue : le seuil symbolique des 1.000 Mds$ de capitalisation.

Publié le 21/03/2019

Ce nouveau bail prendra effet le 1er décembre 2019 à Issy-les Moulineaux...

Publié le 21/03/2019

Serenea est une solution d'Ehpad digital et connecté, développé par la société, fournissant un outil de suivi et de pilotage opérationnel en temps réel...