5 386.83 PTS
-
5 404.00
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 295.28
-
DAX PTS
13 123.65
-0.23 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 925.64
-0.06 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Budget 2018: Défense et Education à la fête, Emploi et Logement à la diète

| AFP | 169 | Aucun vote sur cette news
Le gouvernement vise une augmentation du budget des armées tout au long du quinquennat
Le gouvernement vise une augmentation du budget des armées tout au long du quinquennat ( KENZO TRIBOUILLARD / POOL/AFP/Archives )

Les crédits des ministères vont augmenter en 2018, de 236 à 240,5 milliards d'euros, mais certains budgets seront amputés pour financer les priorités de l'exécutif. Passage en revue des gagnants et des perdants du premier budget de l'ère Macron.

Les gagnants

Défense

Le budget des armées augmente de 1,8 milliard d'euros (à 34,2 milliards), pour maintenir les équipements militaires, financer les opérations extérieures et recruter des cyber-espions, entre autres.

Le gouvernement entend poursuivre sur le même rythme tout au long du quinquennat et vise une hausse totale de 8,6 milliards d'ici à 2022, un montant "sans précédent depuis la fin de la guerre froide".

Solidarités

Les revalorisations de la prime d'activité et de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) coûteront 1,5 milliard d'euros l'an prochain (19,2 milliards au total). D'ici à 2020, ces crédits vont encore progresser de 2,3 milliards supplémentaires.

Education

Ecoles, collèges et lycées sont dotés de 1,3 milliard d'euros supplémentaires (51,3 milliards au total) pour absorber "un nombre important de recrutements" dans le premier degré, décidés par le précédent gouvernement.

Une hausse équivalente est prévue d'ici à 2020, afin notamment de dédoubler plus de 11.000 classes de CP et CE1 et de recruter chaque année 4.500 personnes pour accompagner les élèves handicapiés.

Universités

La recherche et l'enseignement supérieur obtiennent une rallonge de 700 millions d'euros (27,4 milliards au total), dont 200 millions pour permettre aux universités "d'accueillir davantage d'étudiants" et quelques coups de pouce à la filière aéronautique et spatiale.

Le gouvernement, qui veut engager l'an prochain une "réforme du premier cycle" universitaire, prévoit une nouvelle hausse de ces crédits en 2019, de l'ordre de 500 millions d'euros.

Ecologie

L'enveloppe du ministère de la Transition écologique gonfle de 500 millions d'euros (à 10,4 milliards), pour renforcer le soutien aux énergies renouvelables et financer l'extension du "chèque énergie" et de la prime à la conversion des véhicules polluants.

Malgré "la pause réalisée sur les grands projets", 200 millions supplémentaires sont destinés aux infrastructures de transports, en particulier à "l'entretien et la régénération du réseau routier national non concédé et du réseau fluvial".

Justice

Les moyens du ministère augmentent de 260 millions d'euros (à 7 milliards), principalement pour créer 1.000 postes supplémentaires, dont la moitié iront "armer les nouveaux établissements pénitentiaires".

D'ici 2022, l'exécutif promet "une hausse des crédits de plus d'un milliard d'euros" et le recrutement de 6.500 équivalent temps plein.

Agriculture

Le budget affiche une hausse de 400 millions d'euros (à 3,2 milliards), dont 300 millions pour "la création d'une réserve de crise". Cette dépense ne sera pas reconduite en 2019, entraînant une baisse mécanique des crédits.

Sécurité

Police et gendarmerie récupèrent 200 millions d'euros de plus (13,3 milliards au total), qui serviront à déployer "de 2.000 emplois supplémentaires sur le terrain".

D'ici 2020, ces crédits augmenteront encore de 300 millions d'euros, pour tenir la promesse d'une hausse des effectifs de 10.000 postes sur le quinquennat.

Les perdants

Logement

La réforme des aides au logement se traduit par une baisse de 1,7 milliard d'euros des crédits du ministère de la Cohésion des territoires (16,5 milliards au total). Cette "réforme globale en deux ans" entrainera une coupe supplémentaire de 1,5 milliard en 2019.

L'Etat va cependant accroître les moyens octroyés à l'Agence de l'habitat, à l'Agence pour la rénovation urbaine et à l'hébergement des sans-abris.

Emploi

Le ministère du Travail voit son budget amputé de 1,5 milliard d'euros (à 15,2 milliards), principalement du fait de la diminution drastique du nombre de contrats aidés. Les dépenses de formation, priorité du grand plan d'investissement présenté lundi par le gouvernement, sont multipliées par trois.

Cela n'empêchera pas une baisse encore plus franche des crédits en 2019, de l'ordre de 2,3 milliards d'euros.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 12/12/2017

Snoop Dogg, ici à Los Angeles le 13 septembre 2017, a expliqué être un "ami pour la vie" du garçon harcelé ( Jerritt Clark / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )La vidéo d'un écolier…

Publié le 11/12/2017

Des gendarmes dans le cimetière de Lorient, à Saint Barthelemy, où devait être enterré Johnny Hallyday, le 11 décembre 2017 ( Helene Valenzuela / AFP )Johnny Hallyday a été inhumé dans…

Publié le 11/12/2017

Le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer lors d'une intervention devant la Conférence ministérielle de l'OMC le 11 décembre 2017 ( EITAN ABRAMOVICH / AFP )Les Etats-Unis ont…

Publié le 11/12/2017

L'ailier de Clermont Alvereti Raka (g) tente d'éviter le plaquage de Chris Wyles (d) des Saracens, le 11 décembre 2017 à Londres ( OLLY GREENWOOD / AFP )Oubliée la polémique sur le report,…

Publié le 11/12/2017

L'ailier de Clermont Alvereti Raka (g) tente d'éviter le plaquage de Chris Wyles (d) des Saracens, le 11 décembre 2017 à Londres ( OLLY GREENWOOD / AFP )Oubliée la polémique sur le report,…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

Une offre en numéraire au prix de 46 euros par action  Paris, 11 décembre 2017  Atos [Euronext Paris : ATO], leader international de la transformation digitale, annonce avoir…

Publié le 11/12/2017

    Communiqué de presse Source : Sanofi (EURONEXT: SAN) (NYSE: SNY) La FDA approuve l'insuline lispro injectable Admelog® de Sanofi…

Publié le 11/12/2017

Suite à l'émission du rapport du commissaire aux apports et à la signature du traité d'apport, Horizontal Softaware apporte des précisions sur les modalités de l'acquisition de Formaeva,…

Publié le 11/12/2017

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 11/12/2017

Le partenariat vise à accélérer le développement du produit Quantib ND en s'appuyant sur Myrian Studio

CONTENUS SPONSORISÉS