En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 211.58 PTS
+0.30 %
5 208.00
+0.27 %
SBF 120 PTS
4 133.94
+0.32 %
DAX PTS
11 471.96
+0.43 %
Dowjones PTS
25 850.63
+0.00 %
7 035.16
-0.38 %
1.133
-0.02 %

Brexit: Les principaux scénarios

| AFP | 282 | Aucun vote sur cette news
Les drapeaux de l'UE et du Royaume-Uni, le 25 novembre 2018 à Bruxelles
Les drapeaux de l'UE et du Royaume-Uni, le 25 novembre 2018 à Bruxelles ( EMMANUEL DUNAND / AFP/Archives )

Les députés britanniques votent mardi sur plusieurs amendements pour tenter de trouver une issue au débat du Brexit, dans l'impasse depuis leur rejet du traité de retrait négocié par le gouvernement avec Bruxelles.

A l'approche de la date prévue du divorce, le 29 mars, voici les scénarios envisageables:

- Brexit sans accord

Le rejet au parlement du traité de retrait, le 15 janvier, laisse pour l'heure le Royaume-Uni sans accord de divorce avec l'UE.

Une sortie sans accord, redoutée par les milieux économiques, causerait d'importantes perturbations aux échanges entre les deux parties. De nombreux députés s'élèvent contre une telle issue, mais la Première ministre Theresa May a jugé "impossible" d'écarter ce scénario.

"Il semble qu'il y ait une majorité à la Chambre des communes pour s'opposer à un +no deal+", a déclaré le négociateur en chef de l'UE Michel Barnier. "Mais s'opposer à un +no deal+ ne l'empêchera pas de se produire fin mars. Pour cela il faut qu'une majorité émerge sur une autre solution".

- Élaborer un autre accord

Mme May a engagé des tractations avec l'opposition qui ont tourné court. La dirigeante a depuis annoncé de nouvelles discussions avec la majorité sur le contenu du traité de retrait, principalement sur la question de la frontière irlandaise, et indiqué qu'elle présenterait ses "conclusions" à ses homologues européens.

La route vers le Brexit
La route vers le Brexit ( Gillian HANDYSIDE / AFP )

Si Theresa May parvenait à trouver une nouvelle position soutenue par une majorité de députés, sa proposition devrait encore être approuvée par les 27 autres pays membres de l'UE, qui ont jusqu'ici exprimé leur attachement au texte initial.

Toutefois, selon le ministre britannique des Finances Philip Hammond, l'UE pourrait consentir à un compromis pour sortir de l'impasse.

- Report du Brexit

L'option a jusqu'ici été rejetée par Theresa May, mais le Parlement pourrait contraindre la Première ministre à en faire la demande auprès de l'UE, en soutenant l'amendement d'Yvette Cooper qui sera débattu mardi au parlement.

Si cette amendement est adopté, il permettrait d'inscrire à l'agenda de la Chambre des communes un débat suivi d'un vote sur une loi imposant au gouvernement de réclamer à Bruxelles un report de la date du divorce.

Les prochaines élections européennes, prévues fin mai, compliquent cependant la donne: si le Royaume-Uni était toujours membre de l'UE à cette date, les Britanniques devraient alors élire leurs députés européens.

Toute demande de report devra être approuvée par les 27. "Une prolongation après le 29 mars est possible mais pas au-delà du 30 juin car le nouveau Parlement européen sera constitué", juge une source diplomatique.

- Second référendum

Un second référendum, option également exclue par Theresa May, est réclamé par des députés europhiles. Mais ce scénario demeure seulement une option de second rang dans les amendements présentés mardi au Parlement.

Un débat épineux se tiendrait sur la manière de formuler la question soumise au vote.

- Élections générales

De nouvelles élections législatives peuvent être convoquées dans deux cas. L'un d'eux est le vote au Parlement d'une motion de censure contre le gouvernement, ce qui semble improbable depuis le rejet de celle déposée par Jeremy Corbyn mi-janvier.

L'autre possibilité est une décision de Theresa May de convoquer ces élections. La Première ministre prendrait le risque de perdre sa place, mais c'est l'une des rares marges de manœuvre qui lui reste pour sortir de l'impasse, si elle souhaite éviter un "no deal", et alors qu'elle est intimement opposée à un second référendum.

De nouvelles élections signifieraient un report de la date du Brexit.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Mais une valorisation au rabais

Publié le 22/02/2019

Réseau dédié à la recherche d'amiante...

Publié le 22/02/2019

Hewlett Packard Enterprise a publié un bénéfice net trimestriel supérieur aux attentes et relevé ses objectifs annuels. Au premier trimestre, clos fin janvier, de l’exercice 2019, le groupe…

Publié le 22/02/2019

Par courrier reçu le 22 février 2019 par l'AMF, la société en commandite simple DNCA Finance, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la...

Publié le 22/02/2019

Les craintes des syndicats de la Société Générale devraient se renforcer au cours des prochaines heures...