5 391.83 PTS
+0.36 %
5 390.50
+0.39 %
SBF 120 PTS
4 301.00
+0.29 %
DAX PTS
13 008.89
+0.14 %
Dowjones PTS
23 352.39
+0.10 %
6 095.45
-0.22 %
Nikkei PTS
21 696.65
+1.11 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Boeing prend date avec les vols autonomes, les taxis volants et les avions électriques

| AFP | 175 | Aucun vote sur cette news
Boeing veut se développer dans les avions autonomes, les taxis volants et les avions électriques
Boeing veut se développer dans les avions autonomes, les taxis volants et les avions électriques ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Boeing est en train de pousser ses pions pour accélérer son développement dans les avions autonomes et les taxis volants, et son pari sur les avions électriques pourrait s'avérer payant car une de ses filiales promet de commercialiser le premier en 2022.

Pour éviter d'être dépassé par des start-up transformant l'aviation, le constructeur aéronautique américain a procédé récemment à une série d'acquisitions stratégiques dont la dernière en date, annoncée jeudi, concerne la société américaine Aurora Flight Sciences, qui développe des technologies destinées à accélérer l'avènement des vols autonomes.

Aurora, qui travaillait jusqu'ici avec Boeing sur des prototypes d'avions commerciaux et militaires, devrait permettre à l'avionneur de réaliser ses ambitions aussi bien dans les avions pouvant voler seuls que dans les drones.

Les avions les plus modernes disposent déjà d'une multitude d'ordinateurs et de systèmes automatisés permettant de réduire de manière considérable la charge de travail des pilotes
Les avions les plus modernes disposent déjà d'une multitude d'ordinateurs et de systèmes automatisés permettant de réduire de manière considérable la charge de travail des pilotes ( PASCAL PAVANI / AFP/Archives )

"L'industrie aéronautique est en train de changer", a constaté Greg Hyslop, le responsable des technologies chez Boeing, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes, pour expliquer cette offensive tous azimuts de l'avionneur.

Si les avions les plus modernes disposent déjà d'une multitude d'ordinateurs et de systèmes automatisés permettant de réduire de manière considérable la charge de travail des pilotes, Aurora va plus loin et développe des systèmes automatiques dont le but est d'aller vers un vol complètement autonome, du décollage à l'atterrissage.

L'objectif est d'obtenir un robot capable, avec l'aide de l'intelligence artificielle, de seconder voire suppléer le pilote. Il pourrait ainsi effectuer différentes manœuvres comme appuyer sur les pédales, prendre le contrôle dans les situations d'urgence, faire atterrir l'avion ou éviter un crash en cas d'avarie ou de défaillance.

En mai, Aurora a par exemple collaboré avec la DARPA, la cellule recherche et développement de l'armée américaine, lors d'un test de simulation mettant en scène un robot, Alias. Ce dernier a réussi à faire atterrir sans intervention humaine un 737, un monocouloir de Boeing.

- Avion électrique en 2022 -

Aurora devrait également permettre à Boeing de s'aventurer sur le terrain des taxis volants et de rattraper une partie de son retard sur le rival européen Airbus car la société travaille depuis quelque temps avec Uber, qui a promis une flotte de véhicules volants décollant à la verticale d'ici à 2026. En avril, Aurora a fait voler un prototype et envisage d'en livrer 50 exemplaires au service de réservation en ligne de voitures sans chauffeur d'ici à 2020.

Airbus a pour sa part promis de faire effectuer un vol test à Vahana, son taxi volant, d'ici à la fin de l'année. L'avionneur européen développe en outre un concept de voiture volante autonome à motorisation électrique, Pop UP, destinée aux déplacements inter-urbains.

Boeing pourrait toutefois avoir un léger avantage dans le développement des avions électriques.

Aurora, associé au groupe industriel Honeywell et au motoriste Rolls-Royce, est en train de fabriquer un avion électrique hybride pour le Pentagone, et Zunum Aero, une jeune pousse dont le constructeur aéronautique est l'un des financiers, s'est engagé jeudi à commercialiser le premier avion hybride électrique à partir de 2022.

Cet appareil, destiné aux liaisons courtes, pourra transporter 12 passagers. Il sera doté d'un générateur essence et de deux batteries électriques d'une autonomie de 700 miles (près de 1.130 km). Elles seront identiques à celles utilisées par Tesla pour ses voitures électriques.

Sa vitesse de croisière maximum sera de 340 miles par heure (550 km/h) et son altitude maximum de 2.200 pieds (700 mètres), bien moins que les avions de ligne traditionnels.

"L'industrie aéronautique est en train de changer", a constaté Greg Hyslop, responsable des technologies chez Boeing ( Dean TREML / AFP/Archives )

Il sera censé réduire considérablement le bruit et les émissions de CO2 et faire gagner du temps aux voyageurs car il ne décollera que des petits aéroports, ce qui permettra d'éviter les longues files d'attente aux contrôles de sécurité ou les longs trajets vers les aéroports.

Un voyage entre la capitale fédérale américaine Washington et la ville de Boston s'effectuera en 2 heures 30 minutes porte-à-porte contre 4 heures 50 minutes actuellement, affirme Zunum Aero.

La start-up prévoit de commercialiser d'autres versions par la suite, dont un appareil qui pourra transporter jusqu'à 50 personnes et parcourir une distance allant jusqu'à 1.000 miles (1.609 km).

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2017

APRILL'assureur publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre après la clôture de la Bourse.ATOSLa SSII dévoilera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.ERAMETLe groupe minier…

Publié le 23/10/2017

Foncière des Régions (-1,16% à 84,91 euros) affiche l’une des plus fortes baisses de l’indice SBF 120 après avoir annoncé le prochain retrait de la cote de Foncière Développement Logements…

Publié le 23/10/2017

Hasbro chute de 8,77% à 89,58 dollars et entraine son concurrent Mattel (-3,19%) à sa suite après avoir dévoilé des perspectives très décevantes pour le quatrième trimestre. Le fabricant de…

Publié le 23/10/2017

Encore une belle opération d'immobilier d'entreprise

Publié le 23/10/2017

Suite aux rumeurs de presses des derniers jours, Engie confirme dans un bref communiqué avoir engagé une revue stratégique de ses activités amont GNL...

CONTENUS SPONSORISÉS