Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 570.19 PTS
-
6 560.00
-0.73 %
SBF 120 PTS
5 151.31
-
DAX PTS
15 490.17
-
Dow Jones PTS
34 584.88
-0.48 %
15 333.47
-1.18 %
1.171
-0.11 %

Apple répare une faille informatique liée au logiciel d'espionnage Pegasus

| AFP | 676 | Aucun vote sur cette news
Apple a réparé une faille informatique que le logiciel controversé Pegasus, de la société israélienne NSO, était capable d'exploiter pour infecter des appareils de la marque
Apple a réparé une faille informatique que le logiciel controversé Pegasus, de la société israélienne NSO, était capable d'exploiter pour infecter des appareils de la marque ( Josh Edelson / AFP/Archives )

Apple a annoncé lundi avoir réparé une faille informatique que le logiciel controversé Pegasus, de la société israélienne NSO, était capable d'exploiter pour infecter des appareils de la marque sans même que l'utilisateur n'ait cliqué sur un lien ou bouton piégé.

La faille avait été repérée par des chercheurs de Citizen Lab, qui avaient découvert que l'iPhone d'un militant saoudien avait été infecté via iMessage, la messagerie d'Apple.

Selon cette organisation de cybersécurité de l'université de Toronto, Pegasus se sert de cette vulnérabilité "depuis au moins février 2021".

"Cet exploit, que nous avons baptisé FORCEDENTRY, cible la bibliothèque de rendu des images d'Apple, et fonctionnait contre les appareils Apple iOS, MacOS et WatchOS", les systèmes d'exploitation des mobiles, ordinateurs et montres connectées de la marque à la pomme.

"Apple est au courant d'un rapport sur le fait que cette faille a pu être exploitée", a noté le géant des technologies dans sa note sur la mise à jour publiée lundi.

Citizen Lab avait joué un rôle clef dans l'exposition au grand jour du scandale d'espionnage de masse via Pegasus en juillet.

Selon les informations d'un consortium de 17 médias, en France, un numéro d'Emmanuel Macron, de l'ancien Premier ministre Édouard Philippe et de 14 membres du gouvernement figuraient "dans la liste des numéros sélectionnés par un service de sécurité de l'État marocain, utilisateur du logiciel espion Pegasus, pour un potentiel piratage".

En tout, d'après les associations Amnesty et Forbidden Stories, l'affaire concerne une liste de 50.000 numéros de téléphone dans le monde sélectionnés depuis 2016 par les clients de NSO.

Pegasus permet "de s'acheter sa propre NSA", l'agence américaine de renseignements, avait ironisé en juillet Ron Deibert, le directeur de Citizen Lab.

Apple n'a pas immédiatement répondu à une sollicitation de l'AFP.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/09/2021

Airbus aurait accepté de baisser ses prix de vente à la compagnie malaisienne, sur fond de crise du coronavirus.

Publié le 17/09/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de 10...

Publié le 17/09/2021

Conformément à l'article 8:4 de l'arrêté royal du 29 avril 2019 portant exécution du Code belge des sociétés et associations, Ion Beam Applications SA...

Publié le 17/09/2021

ST Dupont a levé le voile sur ses résultats du premier trimestre 2021-2022 (clos fin juin). Le groupe a publié une perte nette de 1 million d’euros (contre -3,2 millions un an plus tôt) et une…

Publié le 17/09/2021

u 1ersemestre 2021, Artea enregistre un chiffre d'affaires de 58 ME en progression de +414% par rapport au 1ersemestre 2020...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne