5 399.45 PTS
-0.51 %
5 385.5
-0.77 %
SBF 120 PTS
4 304.48
-0.47 %
DAX PTS
13 125.64
-0.44 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.17 %
Nikkei PTS
22 758.07
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Zodiac, Rockwell, B/E Aerospace, l'aéronautique en pleine consolidation

| Boursier | 307 | Aucun vote sur cette news

La vague de rapprochements est bonne pour la valorisation du secteur, estime Berenberg...

Zodiac, Rockwell, B/E Aerospace, l'aéronautique en pleine consolidation
Credits Safran / Rudy Burbant

La consolidation en cours dans le secteur aéronautique touche aussi les Etats-Unis, si l'on en croit les rumeurs qui circulent depuis vendredi dernier concernant un projet de rachat de Rockwell Collins par United Technologies. Le conglomérat aurait posé sur la table une offre à 140$ par action, valorisant l'équipementier environ 22,8 milliards de dollars. Après cinq séances de hausse consécutives, il cote actuellement 127,07$. Une opération qui se rapprocherait, toutes proportions gardées, du rachat en cours de Zodiac Aerospace par Safran. Une chose est certaine, le secteur est en pleine mutation, à l'image de ces tentatives d'intégration horizontale ou d'un Boeing qui cherche à réinternaliser certaines activités d'équipement. "Les avionneurs veulent des fournisseurs moins nombreux, plus gros et plus efficaces", explique le bureau d'études Berenberg en réaction aux rumeurs sur Rockwell Collins. Il rappelle qu'United Technologies avait lui-même fait l'objet d'une "audacieuse" tentative de rachat par Honeywell l'année dernière, en dépit d'un poids de plus de 90 Mds$ ou que Rockwell s'est offert B/E Aerospace il y a peu pour 8,6 Mds$.

Alors qui sera le prochain sur la liste ? Le britannique Meggitt est cité par plusieurs analystes, même s'il s'agit d'une cible plus petite (3,85 Mds£, soit environ 5 Mds$). Berenberg faisait d'United Technologies le prétendant idéal, mais ce ne serait plus le cas en cas de confirmation d'une opération sur Rockwell Collins. Mais General Electric et dans une moindre mesure Honeywell pourraient s'emparer du projet. Quoi qu'il en soit, les rumeurs sont une bonne chose pour alimenter le sentiment positif qui entoure le secteur, estime le bureau d'études.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Question de culture d'entreprise. L'offre ne répond pas aux intérêts de la société, ses métiers, ses employés, ses actionnaires et autres parties prenantes...

Publié le 13/12/2017

"Nous avons désormais les moyens financiers nécessaires à la poursuite de notre plan stratégique"...

Publié le 13/12/2017

Stef se situe à la 3e place des entreprises ayant le pourcentage d'actionnariat salarié le plus élevé...

Publié le 13/12/2017

Le Groupe maintient son objectif de génération de free cash-flows positifs et récurrents à la clôture de mars 2019...

Publié le 13/12/2017

A l'occasion du 30e anniversaire du premier film Predator, Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands intègre aussi du contenu exclusif...

CONTENUS SPONSORISÉS