En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 379.65 PTS
-
5 373.0
+0.58 %
SBF 120 PTS
4 318.32
-
DAX PTS
12 331.30
+0.99 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
-0.08 %
1.149
-0.03 %

Volkswagen réveille l'automobile européenne

| Boursier | 767 | 2.50 par 2 internautes

Le groupe allemand a révisé en hausse ses objectifs 2020...

Volkswagen réveille l'automobile européenne
Credits Reuters

Le marché européen tente un rebond à la mi-journée, emmené par un compartiment automobile dont l'indice sectoriel affiche un gain supérieur à 1%, grâce à de bonnes performances des Allemandes Volkswagen (+3,6% à 164,45 euros), Porsche (+2,7% à 54,20 euros), des Françaises Renault (+2% à 86,70 euros) et Faurecia (+1,5% à 62,14 euros) et de l'Italienne Ferrari (+1,1% à 93,50 euros).

C'est Volkswagen qui a mis le feu aux poudres. Le groupe allemand propriétaire de la marque éponyme, d'Audi, de Seat, de Skoda ou encore de Lamborghini a relevé ses prévisions à l'horizon 2020, en visant d'ici là une croissance de 25% de ses revenus et d'au moins 25% de son résultat opérationnel. Jusqu'à présent, le curseur était placé à 20% de croissance des ventes et 25% de hausse du résultat opérationnel. Les analystes sont satisfaits des annonces du jours, pas tant pour leur impact purement financier que parce qu'elles prouvent que VW a su se dépêtrer du scandale des émissions polluantes en un temps record. Une situation presque incroyable après les révélations accablantes sur le trucage des tests de pollution dont le constructeur s'est rendu coupable. Les consommateurs ne semblent pas tenir rigueur au groupe, du moins pas autant que les investisseurs. L'action, proche de 165 euros aujourd'hui, n'est pas si éloignée de ses cours à la veille des révélations en septembre 2015 (168 euros à l'époque). Mais dans le même temps, le DAX a repris 27%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 2.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/08/2018

La levée de fonds de Genkyotex pourrait atteindre 9,225 ME...

Publié le 20/08/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 20/08/2018

Après la nomination en juin dernier de Pierre Pouletty comme président de Cromology, Wendel a annoncé l'arrivée le 27 août prochain de Loïc Derrien au poste de directeur général de Cromology.…

Publié le 20/08/2018

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure engagée à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande. Il a accordé à…

Publié le 20/08/2018

Transgene a finalisé la vente des droits de TG6002 (virus oncolytique) et TG1050 (vaccin thérapeutique contre l’hépatite B chronique) pour la Grande Chine à Tasly Biopharmaceuticals. Toutes les…