Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 811.59 PTS
-0.32 %
5 814.00
-0.23 %
SBF 120 PTS
4 592.08
-0.27 %
DAX PTS
14 006.77
-0.52 %
Dow Jones PTS
31 270.09
-0.39 %
12 683.33
+0. %
1.203
-0.23 %

Vivendi s'enflamme (+19,6!), UMG au coeur du jeu

| Boursier | 515 | Aucun vote sur cette news

Vivendi s'est envolé de 19,6% à 31,22 euros à la clôture, porté par les dernières annonces concernant sa filiale Universal Music Group...

Vivendi s'enflamme (+19,6!), UMG au coeur du jeu
Credits Reuters

Vivendi s'est envolé de 19,6% à 31,22 euros à la clôture, porté par les dernières annonces concernant sa filiale Universal Music Group... La filiale de Bolloré souhaite distribuer à ses actionnaires 60% du géant de la musique, et introduire ce dernier en Bourse d'ici la fin de l'année.

Bryan Garnier explique que l'impact d'un tel accord pour Vivendi est double : premièrement, il permettra de se débarrasser d'une partie de la décote due au statut de holding du groupe ; deuxièmement, il devrait permettre d'externaliser une valeur supérieure à 30 milliards d'euros pour UMG. En effet, il y a maintenant un an et demi que cette valorisation a été convenue (août 2019).

Or, UMG s'est développée depuis et les valorisations des pairs cotés, tels que WMG, pointent vers des ratios plus élevés. Enfin, Vivendi fait référence à "l'intérêt exprimé par d'autres investisseurs à des prix potentiellement plus élevés". Il pourrait par ailleurs y avoir un troisième impact positif : l'opération pourrait aider le marché à mieux évaluer les autres actifs de Vivendi, qui se négocient aujourd'hui implicitement à un niveau proche de 0 (y compris la holding et la dette). Mais cela dépendra beaucoup de la stratégie de Vivendi post cotation d'UMG.

L'analyste souligne que la valeur de la participation résiduelle de Vivendi dans UMG sera d'au moins 6 milliards d'euros. Compte tenu d'un bilan solide - dette nette estimée proche de 0 à la suite de la dernière transaction avec Tencent - le groupe semble prêt à conduire la consolidation dans le secteur des médias européens, un mouvement réclamé par de nombreux acteurs de la région. Et ce alors que Vivendi a déjà acquis une participation de 10% dans Prisa, et pourrait être intéressé par le rachat de certains actifs du groupe M6 et/ou d'actifs de Lagardère (Europe1 etc). En Afrique, Multichoice apparaît également comme une option. D'autres mouvements dans le domaine de la publicité ne peuvent pas non plus être exclus, estime BG.

Vivendi devra dans tous les cas surmonter deux obstacles : barrières réglementaires / hostilité politique (réglementations nationales empêchant la concentration, influence des États, antitrust...) et la création de synergies tangibles dans les activités médias, ce que le groupe n'a pas été capable de montrer clairement dans le passé. L'analyste est à l''achat' sur Vivendi avec une cible de 29,5 euros.

Oddo BHF reste pour sa part 'neutre' avec un nouvel objectif relevé de 25 à 28 euros. L'opération de distribution est clairement positive. Elle va permettre une meilleure valorisation d'UMG mais aussi lui donner les moyens d'accélérer son développement. La cotation va constituer un réservoir de liquidité qui permettra de réaliser des acquisitions et de recruter ou fidéliser ses équipes (dont possiblement ses artistes). Mais parallèlement, elle pourrait conduire à une hausse de la décote de holding Vivendi. Ces prochains mois, il est possible que le cours de Vivendi évolue selon la perception de ces deux catalyseurs (valeur d'UMG et décote), estime le courtier.

Sur les neuf premiers mois de 2020, UMG, géant mondial de la musique avec en catalogue des dizaines d'artistes tels que Billie Eilish, Lady Gaga, The Weeknd ou encore Eminem, a réalisé un chiffre d'affaires de 5,3 milliards d'euros, en hausse de 5,1% par rapport à la période correspondante de 2019.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/03/2021

Progrès significatifs

Publié le 04/03/2021

Le CAC 40 est dans le rouge ce matin dans le sillage des indices américains. Les indices américains qui ont été plombé hier par les envolées des rendements obligataires aux Etats-Unis. Le taux…

Publié le 04/03/2021

Walt Disney, géant américain du divertissement qui met désormais l'accent sur les services de streaming avec Disney+, réduit la voilure en Amérique du...

Publié le 04/03/2021

Prodware a fait part d'un résultat net, part du groupe, 2020 en augmentation de 7,1% à 11,3 millions d'euros. L’Ebitda a affiché une croissance de 3,1%, et ce, malgré la baisse du chiffre…

Publié le 04/03/2021

Alors que la société Blade SAS, spécialiste du cloud PC à destination des joueurs de jeux vidéo, a été placée en procédure de redressement judiciaire...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne