5 535.26 PTS
-0.12 %
5 529.5
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 427.90
-0.10 %
DAX PTS
13 559.60
+0.71 %
Dowjones PTS
26 188.60
-0.10 %
6 957.85
+0.75 %
Nikkei PTS
24 124.15
+1.29 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Vivendi : prévisions abaissées à cause de Canal+

| Boursier | 114 | Aucun vote sur cette news

La restructuration accélérée de Canal+ va pénaliser le résultat opérationnel de sa maison mère Vivendi en 2017

Vivendi : prévisions abaissées à cause de Canal+
Credits Reuters

Vivendi a revu jeudi à la baisse sa prévision de résultat opérationnel ajusté (Ebita) pour 2017. Le groupe de médias et de divertissement a annoncé dans un communiqué avoir décidé d'accélérer la restructuration de sa filiale Canal+, ce qui l'a porté à enregistrer des charges exceptionnelles sur le 4ème trimestre de l'exercice 2017.

Vivendi a précisé que ses ventes devraient progresser à périmètre et taux de change constants de près de 5% au titre de 2017 et que son Ebita, après charges exceptionnelles de Canal+, devrait croître en organique "de l'ordre de 20% à 25%" (hors intégration positive d'Havas).

Sur les même bases, le groupe tablait auparavant sur une augmentation de "plus de 5%" de son chiffre d'affaires et sur un Ebita en progression "de l'ordre de 25%". Vivendi publiera ses résultats annuels le 15 février prochain.

Près de 40 millions d'euros de charges exceptionnelles

Evoquant "une évolution satisfaisante" du parc d'abonnés de Canal+ et un Ebita du groupe Canal qui devrait progresser de plus de 30% pour atteindre 365 millions d'euros en 2017 - hors restructurations -, Vivendi explique que la société "a accéléré des projets de réorganisation", avec notamment la fermeture du centre d'appel de Saint-Denis et la restructuration de celui de Rennes.

"Au total, ces restructurations exceptionnelles coûtent près de 40 millions d'euros au quatrième trimestre 2017. L'objectif d'ici à 2019 est d'atteindre 500 millions d'euros de résultat opérationnel ajusté (Ebita) hors restructurations, objectif normatif fixé par les équipes", a précisé Vivendi.

En revanche, la branche musique Universal Music Group (UMG) "confirme au quatrième trimestre 2017 son excellente orientation", ce qui devrait conduire comme prévu à une croissance des revenus de l'ordre de 10% et de l'Ebita de près de 20%, à taux de change constants.

Havas, intégré dans les comptes du groupe au second semestre 2017, voit en outre ses performances s'améliorer par rapport aux six premiers mois de l'année, Vivendi soulignant que son intégration lui bénéficiera sur la totalité de l'exercice 2018 et "permettra des synergies intéressantes avec les autres métiers".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

NOUVEAU CALENDRIER FINANCIER 2018   Paris, le 23 janvier 2018   Clôture annuelle : 31 janvier 2018 Détachement de l'acompte sur dividende : 2 février 2018 Paiement de…

Publié le 23/01/2018

EXEL Industries Société anonyme au capital de 16 969 750 Euros   -   Siège social : 54, Rue Marcel PAUL - 51200 EPERNAY   -   095 550 356 RCS REIMS NOTE…

Publié le 23/01/2018

Latécoère a été retenu par STELIA Aerospace pour la fabrication de la porte de secours, située sur le fuselage au niveau de la voilure des avions Global 7000 de Bombardier. Ce nouveau contrat «…

Publié le 23/01/2018

Riber a annoncé la commande d'un système MBE de production par un nouveau client chinois. " Ce nouveau client, situé dans l'Optical Valley de la province de Wuhan, leader des fournisseurs chinois…

Publié le 23/01/2018

En 2017, le chiffre d’affaires de Seb s’est élevé à 6,485 milliards d'euros, en progression de 29,7 %, avec une croissance organique de 9,2 %, principalement alimentée par les volumes, et un…

CONTENUS SPONSORISÉS