En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 370.08 PTS
-0.52 %
5 370.00
-0.48 %
SBF 120 PTS
4 300.66
-0.46 %
DAX PTS
12 540.91
-0.16 %
Dowjones PTS
25 058.12
+0.00 %
7 350.23
+0.00 %
1.171
-0.10 %

Vivendi : prévisions abaissées à cause de Canal+

| Boursier | 259 | Aucun vote sur cette news

La restructuration accélérée de Canal+ va pénaliser le résultat opérationnel de sa maison mère Vivendi en 2017

Vivendi : prévisions abaissées à cause de Canal+
Credits Reuters

Vivendi a revu jeudi à la baisse sa prévision de résultat opérationnel ajusté (Ebita) pour 2017. Le groupe de médias et de divertissement a annoncé dans un communiqué avoir décidé d'accélérer la restructuration de sa filiale Canal+, ce qui l'a porté à enregistrer des charges exceptionnelles sur le 4ème trimestre de l'exercice 2017.

Vivendi a précisé que ses ventes devraient progresser à périmètre et taux de change constants de près de 5% au titre de 2017 et que son Ebita, après charges exceptionnelles de Canal+, devrait croître en organique "de l'ordre de 20% à 25%" (hors intégration positive d'Havas).

Sur les même bases, le groupe tablait auparavant sur une augmentation de "plus de 5%" de son chiffre d'affaires et sur un Ebita en progression "de l'ordre de 25%". Vivendi publiera ses résultats annuels le 15 février prochain.

Près de 40 millions d'euros de charges exceptionnelles

Evoquant "une évolution satisfaisante" du parc d'abonnés de Canal+ et un Ebita du groupe Canal qui devrait progresser de plus de 30% pour atteindre 365 millions d'euros en 2017 - hors restructurations -, Vivendi explique que la société "a accéléré des projets de réorganisation", avec notamment la fermeture du centre d'appel de Saint-Denis et la restructuration de celui de Rennes.

"Au total, ces restructurations exceptionnelles coûtent près de 40 millions d'euros au quatrième trimestre 2017. L'objectif d'ici à 2019 est d'atteindre 500 millions d'euros de résultat opérationnel ajusté (Ebita) hors restructurations, objectif normatif fixé par les équipes", a précisé Vivendi.

En revanche, la branche musique Universal Music Group (UMG) "confirme au quatrième trimestre 2017 son excellente orientation", ce qui devrait conduire comme prévu à une croissance des revenus de l'ordre de 10% et de l'Ebita de près de 20%, à taux de change constants.

Havas, intégré dans les comptes du groupe au second semestre 2017, voit en outre ses performances s'améliorer par rapport aux six premiers mois de l'année, Vivendi soulignant que son intégration lui bénéficiera sur la totalité de l'exercice 2018 et "permettra des synergies intéressantes avec les autres métiers".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Dans des volumes limités, Vente-unique...

Publié le 23/07/2018

Atos a dévoilé son projet d'acquisition de Syntel pour 3,4 milliards de dollars, soit 41 dollars par action, entièrement payables en numéraire. Ce prix représente une prime d'environ 14% sur…

Publié le 23/07/2018

C’est désormais officiel. Alfredo Altavilla, le patron de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) pour les régions Europe, Proche-Orient, Afrique va quitter le groupe fin août afin de « poursuivre…

Publié le 23/07/2018

Lundi 23 juillet 2018APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du…

Publié le 23/07/2018

La Norges Bank a déclaré à l'AMF avoir franchi en hausse, le 20 juillet, les seuils de 5% du capital et des droits de vote de Valeo et détenir 12...