En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 446.27 PTS
+0.08 %
4 430.00
-0.26 %
SBF 120 PTS
3 498.26
-0.03 %
DAX PTS
10 384.97
+0.5 %
Dow Jones PTS
23 433.57
+3.44 %
8 229.54
+0. %

Vivendi marque un point en Espagne dans le dossier "MediaForEurope"

| Boursier | 476 | Aucun vote sur cette news

Un tribunal espagnol a rejeté lundi l'appel formé par Mediaset contre la suspension provisoire de la fusion entre les filiales italienne et espagnole...

Vivendi marque un point en Espagne dans le dossier "MediaForEurope"
Credits Charles Platiau / Reuters

Un tribunal espagnol a rejeté lundi l'appel formé par Mediaset contre la suspension provisoire de la fusion entre les filiales italienne et espagnole du groupe de médias contrôlé par la famille Berlusconi, rapporte l'agence Reuters...
Cette suspension a été obtenue par Vivendi qui reste plus que jamais engagé dans un bras de fer judiciaire avec Mediaset.

Le groupe français conteste vigoureusement le projet porté par la famille Berlusconi qui vise à regrouper les activités de Mediaset en Espagne et en Italie sous une structure commune de droit néerlandais, baptisée "MediaForEurope" (MFE).
L'objectif est ici de créer un "champion européen des médias" capable de nouer des alliances avec d'autres poids lourds continentaux, comme l'allemand ProSiebenSat.1, et de résister à la concurrence des nouveaux géants de la vidéo en ligne, tels que Netflix

Le groupe Vivendi avait pris acte début février de la décision d'un tribunal de Milan de rejeter les demandes de Vivendi et Simon Fiduciaria de suspendre les résolutions adoptées par les assemblées générales des actionnaires de Mediaset des 4 septembre 2019 et 10 janvier 2020 relatives au projet de fusion "MediaForEurope". Le Tribunal, statuant en référé, s'est limité selon Vivendi à évaluer les conséquences d'une suspension du processus de fusion pour les deux parties. Il a conclu que le préjudice pour Vivendi ne serait pas irréparable dans la mesure où il pourrait prétendre à des dommages et intérêts.

Vivendi se dit "convaincu que les récentes décisions et opinions judiciaires, notamment celle de l'avocat général de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) rendue en décembre 2019, lui donneront finalement raison"... Le groupe continue donc à défendre fermement sa position via tous les moyens légaux.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2020

Face à l'ampleur de la crise sanitaire et économique provoquée par l'épidémie du Coronavirus, Covivio se mobilise pour apporter son aide aux autorités...

Publié le 09/04/2020

Difficile de penser immédiatement à Chargeurs lorsque l'on évoque les potentiels gagnants de la crise du Covid-19...

Publié le 09/04/2020

Suite à une demande du régulateur suisse (FINMA), le conseil d'administration de Credit Suisse a révisé la proposition de dividende 2019 qui doit être approuvée par les actionnaires lors de…

Publié le 09/04/2020

Chiffrage de la crise sanitaire...

Publié le 09/04/2020

Au cours du premier trimestre 2020, le chiffre d’affaires de Bourse Direct s’établit à 11,2 millions d’euros, en hausse de 47,2 %. Dans un contexte de marché marqué par une très forte…