En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 378.85 PTS
-0.07 %
5 391.50
+0.36 %
SBF 120 PTS
4 257.86
-0.08 %
DAX PTS
11 549.96
-0.46 %
Dowjones PTS
25 962.51
+0.84 %
7 493.27
+1.52 %
1.137
-0.47 %

Vivendi : "les actionnaires de TIM doivent mettre en place un Conseil d'administration véritablement indépendant"

| Boursier | 212 | 1 par 1 internautes

La guerre entre Vivendi et le fonds activiste Elliott quant à la gouvernance et la gestion de Telecom Italia (TIM) redouble d'intensité, puisque...

Vivendi : "les actionnaires de TIM doivent mettre en place un Conseil d'administration véritablement indépendant"
Credits Telecom Italia

La guerre entre Vivendi et le fonds activiste Elliott quant à la gouvernance et la gestion de Telecom Italia (TIM) redouble d'intensité, puisque Vivendi, premier actionnaire de Telecom Italia avec une participation de 23,94%, se fend d'un nouveau communiqué aujourd'hui pour dénoncer l'attitude des membres du Conseil d'administration de Telecom Italia nommés par Elliott, qui ont rejeté hier à la majorité des voix le rapport factuel du Collegio sindacale : "Cet organe totalement indépendant a dénoncé de graves irrégularités liées à la gouvernance de l'entreprise et à son Conseil d'administration", écrit Vivendi qui explique que le rapport aurait "omis d'évoquer plusieurs fautes graves de la part du Président et de l'administrateur référent, qui n'ont pas informé les administrateurs de la même manière et ont clairement été sélectifs dans leurs interactions avec les membres du Conseil".

Vivendi appelle le Collegio sindacale et la Consob à exercer leurs pouvoirs respectifs pour approfondir les résultats du rapport initial du Collegio sindacale.

Sur un ton accusateur, Vivendi pose aussi plusieurs questions par écrit concernant la gouvernance et conclut en écrivant que "l'attitude du Conseil d'administration consistant à se faire justice soi-même conforte sa conviction que les actionnaires de TIM doivent mettre en place un Conseil d'administration véritablement indépendant. Un Conseil d'administration neutre rétablirait les conditions de gouvernance adéquates pour permettre à l'entreprise d'être gouvernée dans l'intérêt de tous les actionnaires, collaborateurs et autres parties prenantes." Seuls deux membres du Conseil nommés par Vivendi ne seraient pas indépendants et aucun d'eux ne serait candidat au poste de Président du Conseil.

Le conseil d'administration de Telecom Italia a apporté jeudi soir son soutien total au président de l'opérateur italien de télécommunication, Fulvio Conti. Cette déclaration est intervenue à l'issue d'une réunion portant sur des accusations à l'encontre de Fulvio Conti, selon lesquelles il aurait dissimulé des informations à certains membres du conseil avant l'éviction de l'ancien directeur général Amos Genish.

Vivendi cherche à obtenir la destitution du président ainsi que de quatre membres du conseil d'administration nommés par Elliott, qu'il accuse d'avoir fomenté l'éviction d'Amos Genish, un ancien dirigeant de Vivendi.Le feuilleton n'est pas prêt de s'arrêter et la tension de s'apaiser entre les protagonistes...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/03/2019

La dilution potentielle, dans l'hypothèse d'une conversion de l'intégralité de ces obligations est de 9%...

Publié le 21/03/2019

Ce nouveau bail prendra effet le 1er décembre 2019 à Issy-les Moulineaux...

Publié le 21/03/2019

La firme à la pomme a repris jeudi à Microsoft la place de première capitalisation boursière mondiale. Prochaine étape en vue : le seuil symbolique des 1.000 Mds$ de capitalisation.

Publié le 21/03/2019

Serenea est une solution d'Ehpad digital et connecté, développé par la société, fournissant un outil de suivi et de pilotage opérationnel en temps réel...

Publié le 21/03/2019

La plateforme robotisée d'extraction et de criblage des activités antibiotiques de souches bactériennes est désormais opérationnelle...