5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
-
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Vivendi, l'aventure italienne est pour l'instant coûteuse

| Boursier | 133 | Aucun vote sur cette news

La moins-value latente sur les investissements en Italie est élevée...

Vivendi, l'aventure italienne est pour l'instant coûteuse
Credits Telecom Italia

Mediaset et Fininvest réclament au total 3 milliards d'euros à Vivendi, peut-on lire dans le rapport financier intermédiaire publié par le groupe français en fin de semaine dernière, dans le contentieux qui les oppose sur le non-respect de l'accord signé en avril 2016 concernant Mediaset Premium, puis la montée du français au capital de la maison-mère Mediaset. Un montant débusqué par le quotidien italien 'Il Sole 24 Ore'. Le bras de fer entre les camps Berlusconi et Bolloré est entre les mains de la justice transalpine. Une procédure de médiation est en cours depuis le début du mois de mai devant la Chambre d'arbitrage de Milan, à l'initiative du juge en charge du dossier. A ce stade, les parties ne sont pas parvenues à s'entendre. Si la médiation est un échec, le Tribunal civil de Milan tiendrait sa prochaine audience le 19 décembre 2017. Le rapport semestriel précise que Mediaset et RTI demandent 2 MdsE de dommages et intérêt et Fininvest 1 MdE. Les plaignants estiment que la montée de Vivendi au capital de Mediaset constitue une violation de l'accord du 8 avril 2016, une infraction à la réglementation italienne sur les médias et des actes de concurrence déloyale.

Des moins-values latentes élevées

Dans le document publié par Vivendi, on retrouve d'intéressantes données sur le prix de revient du raid en Italie, qui affinent celles qui sont connues depuis le rapport annuel 2016. Le groupe a consacré 1,259 milliard d'euros au rachat de 340.246 actions Mediaset, soit 29,94% du capital, à un prix de revient de 3,70 euros pièce. Comme l'action ne cote plus que 3,08 euros actuellement, la moins-value latente ressort à 211 ME. Concernant Telecom Italia, qui est consolidée par mise en équivalence (23,9% des droits de vote, 17,2% du capital, via 3,64 millions d'actions), le coût moyen d'achat ressort à 1,0793 euro l'action alors que le titre ne cote plus que 0,795 euro, ce qui matérialise une moins-value latente d'environ 1 MdE. Dans les comptes, la valeur comptable au 30 juin ressortait à 4,48 MdsE, soit 1,1622 euro par action ordinaire, soit un décalage de -31,6%. Mais Vivendi estime "que cette baisse n'a pas de caractère durable" et souligne que sa direction, assistée d'un expert indépendant, a conclu que la valeur recouvrable de sa participation dans Telecom Italia était supérieure à sa valeur comptable. L'actionnaire a prévu de réexaminer la valeur de sa participation lorsque le plan d'affaires de Telecom Italia sera mis à jour fin 2017.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Dominique Carouge exerçait depuis le 1er janvier 2016 les responsabilités de Directeur Financier Adjoint et de Responsable des Opérations financières et du Contrôle...

Publié le 19/01/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                            Paris, le 19 janvier…

Publié le 19/01/2018

    EXEL Industries Société Anonyme au capital de 16 969 750 EUR Siège Social : 54, rue Marcel Paul 51206 Epernay Cedex RCS Epernay n° B 095 550 356…

Publié le 19/01/2018

Une fois converties en actions ordinaires, ces ADP seront admises à la négociation sur le marché Euronext Growth...

Publié le 19/01/2018

Visiativ a finalisé le rachat par Alliativ, société holding détenue par les deux fondateurs dirigeants Laurent Fiard et Christian Donzel, des 450 660 ADP 2012 (Action à Dividende Prioritaire)…

CONTENUS SPONSORISÉS