5 302.17 PTS
+0.23 %
5 314.5
+0.51 %
SBF 120 PTS
4 251.13
+0.27 %
DAX PTS
12 470.49
-0.14 %
Dowjones PTS
25 241.63
+1.11 %
6 871.50
+1.35 %
Nikkei PTS
21 970.81
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Vivendi grimpe au plus haut depuis deux ans !

| Boursier | 306 | Aucun vote sur cette news

Les résultats trimestriels publiés par Vivendi sont salués par la bourse ce vendredi, en hausse de 4,6% à 22,65 euros, de retour au plus haut depuis...

Vivendi grimpe au plus haut depuis deux ans !
Credits Reuters

Les résultats trimestriels publiés par Vivendi sont salués par la bourse ce vendredi, en hausse de 4,6% à 22,65 euros, de retour au plus haut depuis la fin 2015 ! Les chiffres globaux sont pourtant jugés diversement par les analystes. Universal Music Group, considérée comme la pépite du périmètre, a vu sa croissance fléchir, mais le management a toutefois expliqué que la base de comparaison était très élevée à cause d'éléments exceptionnels et que la période a été pénalisée par des sorties moins favorables.

Chez Canal+, le chiffre d'affaires a été stabilisé et la rentabilité a renoué avec la hausse... En parallèle, la base d'abonnés est symboliquement repartie de l'avant en France. Paradoxalement, note Jefferies, les objectifs 2017 d'UMG paraissent plus faciles à atteindre que ceux de Canal+, qui va devoir cravacher en fin d'année pour faire croître ses revenus et doper ses économies de coûts. Goldman Sachs juge lui les résultats décevants, mais pense que les objectifs sauvent tout... La banque américaine met avant tout sur le compte d'Havas les chiffres inférieurs aux attentes...

Oddo reste en revanche à l'achat en visant un cours de 25 euros, en estimant que les résultats sont satisfaisants avec une excellente dynamique attendue au T4. La guidance est réitérée : "La publication valide le redressement de Canal+, le levier du business de la musique, l'apaisement en Italie et la prudence sur Ubisoft" explique le broker qui demeure donc optimiste.

Forte hausse de rentabilité attendue chez UMG et Canal +

Le groupe a publié 8,62 MdsE de revenus sur neuf mois, en progression de 4,1% sur une base constante, pour un résultat opérationnel ajusté de 645 ME, en retrait de -8,6% sur une base comparable en glissement annuel. Le bénéfice net ajusté ressort à 593 ME, en baisse de -5,2%.
Vivendi a confirmé viser cette année une croissance de plus de 5% de son chiffre d'affaires et un résultat opérationnel ajusté en progression d'environ 25%. Ces objectifs sont donnés avant intégration d'Havas. Dans le détail, UMG est attendu sur une croissance d'environ 10% de ses ventes et sur un résultat opérationnel ajusté en progression d'environ 20%. Canal + devrait générer autour de 350 ME de résultat opérationnel ajusté, entre 240 ME en 2016.

1,2 MdE de plus-value latente sur Ubi

Le groupe a aussi annoncé qu'il n'a pas l'intention de lancer d'OPA sur Ubisoft dans les six prochains mois, mais juge toujours que le secteur est stratégique... Sa plus-value latente sur ce dossier est colossale, puisqu'elle dépasse le milliard d'euros, comme nous l'avions indiqué dernièrement... Précisément, la détention de Vivendi représente actuellement un peu plus de 2 milliards d'euros sur la base d'un cours Ubisoft de 66,35 euros. Le groupe de Vincent Bolloré avait investi 796 ME à l'époque (le prix de revient est de 26,10 euros l'action). La plus-value latente ressort donc à environ 1,24 MdE...

The place to be !

Rappelons qu'en début de semaine, JP Morgan avait radicalement changé sa position sur Vivendi en relevant à "surpondérer" sa recommandation, mais surtout en portant de 19 à 40 euros son objectif de cours ! Jusque-là, l'analyste le plus enthousiaste sur la valeur, à savoir Goldman Sachs, n'avait osé monter que jusqu'à 25,20 euros... Pour JP Morgan, la musique est "the place to be" dans les médias actuellement, car le nouveau modèle économique induit par le streaming sur abonnement bouleverse les codes et permet de monétiser des contenus qui ne l'étaient pas ou mal, qui plus est en créant une récurrence des revenus et des marges élevées.

A ce stade, la division musique de Vivendi fait plus que soutenir le dossier et bourse, estime la banque américaine, qui voit encore du potentiel sur les résultats grâce à l'accroissement des abonnements. De quoi participer à la revalorisation du dossier. Les autres divisions intéressent moins le spécialiste, même s'il considère que le redressement de Canal+ est lancé et que la situation pourrait se décanter en Italie.

L'objectif de cours moyen des analyses les plus récentes sur Vivendi avoisine les 23 euros. Il y a un an, le curseur était autour de 19,50 euros...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Renouvellement de membres au Conseil...

Publié le 21/02/2018

Le processus de cession se poursuit...

Publié le 21/02/2018

L'application permettra aux autorités de répondre aux appels concernant des demandes d'interventions urgentes..

Publié le 21/02/2018

Technicolor a essuyé une perte nette de 173 millions d'euros contre une perte de 26 millions d'euros, un an plus tôt. Elle comprend une dépréciation comptable de 113 millions d’euros des actifs…

Publié le 21/02/2018

CBO Territoria a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 80,7 millions d'euros, en hausse de 24%. Les revenus locatifs bruts ont reculé de 2% à 18,8 millions. Les ventes en promotion…

CONTENUS SPONSORISÉS