En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 328.45 PTS
-1.09 %
5 340.50
-0.84 %
SBF 120 PTS
4 284.58
-0.77 %
DAX PTS
12 371.10
-1.66 %
Dowjones PTS
24 434.69
-0.59 %
7 129.19
-0.95 %
Nikkei PTS
22 338.15
-0.79 %

Virbac déçoit encore, le titre flanche

| Boursier | 171 | Aucun vote sur cette news

L'action a démarré la séance en chutant de 9,6%, après un avertissement...

Virbac déçoit encore, le titre flanche
Credits Virbac

Le marché a du mal à encaisser une nouvelle déception sur Virbac, qui a dû se fendre hier d'un avertissement, à cause d'une situation toujours compliquée aux États-Unis. Le titre plonge de 9,6% dans les premiers échanges parisiens, à 137,75 euros. En un an, il accuse un passif de plus de 25%. Jadis chouchou des gérants, grâce à une ascension régulière entre 2003 et 2014, le dossier a connu depuis les pics de 2015 de nombreux soubresauts, liés à des résultats qui n'étaient plus à la hauteur des attentes.

Oddo BHF ne nourrissait pas de grands espoirs de la publication semestrielle, mais le laboratoire azuréen est quand même parvenu à afficher des comptes plus faibles que prévu. Mais ce qui gêne le plus l'analyste, c'est qu'il n'y a pas d'éléments de nature à restaurer la confiance du marché. Il reste neutre, avec un objectif abaissé de 160 à 152 euros. Gilbert Dupont réduit aussi sa valorisation, de 165 à 160 euros, mais maintient sa recommandation "accumuler", sans pour autant paraître enthousiaste. Là encore, les anticipations de l'analyste n'ont pas été atteintes, ce qui l'a conduit à revoir en baisse ses projections 2017-2019.

Virbac a annoncé hier soir que son résultat opérationnel courant ajusté semestriel a atteint 40,7 ME, en légère hausse sur un an. Le bénéfice net s'établit à 13,9 ME (+6,3%). Mais compte tenu de la reprise commerciale plus lente que prévu aux États-Unis, et malgré une performance globalement au niveau attendu sur les autres régions, Virbac prévoit de stabiliser son chiffre d'affaires et sa marge autour des niveaux de 2016 à taux de change constants. Auparavant, le laboratoire vétérinaire visait une légère amélioration de ses revenus et de ses marges.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2018

Croissance en question

Publié le 25/06/2018

Lexibook prend 1,4% à 1,05 euro dans un volume de 1,4% du capital ce lundi...

Publié le 25/06/2018

AT&T, l'opérateur télécom américain qui vient juste de finaliser l'acquisition du géant des médias Time Warner pour 85 milliards de dollars, a par...

Publié le 25/06/2018

Prysmian chute de 8,41% à 21,25 euros après avoir abaissé sa prévision d'Ebitda pour cette année. Circonstance aggravante : cet avertissement est survenu deux jours après la mise à jour de ses…

Publié le 25/06/2018

Makheia a annoncé ce lundi les gains de trois budgets significatifs dans des secteurs aussi variés que l'automobile, l'audiovisuel et le prêt-à-porter...