Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 515.75 PTS
+1.64 %
6 507.5
+1.88 %
SBF 120 PTS
5 062.63
+1.55 %
DAX PTS
14 462.19
+1.62 %
Dow Jones PTS
32 993.87
+1.09 %
12 584.40
+2.51 %
1.071
-0.19 %

Vinci Airports : Les aéroports du réseau ont accueilli près de 32 millions de passagers au 4ème trimestre 2021

| Boursier | 646 | 3 par 2 internautes

Poursuite de la reprise du trafic au 4ème trimestre 2021 (x2,3 par rapport à 2020, en repli de 46% par rapport à 2019)Sur l'ensemble de l'année,...

Vinci Airports : Les aéroports du réseau ont accueilli près de 32 millions de passagers au 4ème trimestre 2021
Credits Vinci

Les aéroports du réseau VINCI Airports ont accueilli près de 32 millions de passagers au 4ème trimestre 2021, un chiffre en baisse de 46% par rapport à la même période de 2019, mais représentant plus du double du trafic du 4ème trimestre 2020. Sur l'ensemble de l'année 2021, ce sont quelques 86 millions de passagers accueillis, soit un trafic en recul de 66% par rapport à 2019, et en hausse de 12% par rapport à l'année 2020.

Après des résultats très encourageants en octobre et novembre (respectivement -48% et -44%), la fin de l'année a été marquée par un contexte de recrudescence de l'épidémie dans certains pays du fait de l'émergence du variant Omicron. Cependant, contrairement à la fin 2020 les gouvernements n'ont pas recouru à des mesures de limitation trop forte des déplacements, préférant s'appuyer sur le dépistage et le taux élevé de population vaccinée dans la plupart des pays.
Dans la plupart des aéroports du réseau, la reprise du trafic passagers s'est donc poursuivie au 4ème trimestre 2021. Dans le détail, en République dominicaine et au Costa Rica, le trafic continue de se maintenir près de son niveau atteint en 2019. Au Portugal, au Royaume-Uni, en Serbie et au Chili, le nombre de passagers transportés est de deux à quatre fois supérieur au trafic du 4ème trimestre 2020. De plus, le Cambodge et le Chili ont rouvert ce trimestre - après des mois de fermeture - leurs frontières aux voyageurs internationaux. Illustrant cette tendance de reprise, le taux de remplissage (load factor) moyen des avions opérant sur le réseau VINCI Airports a dépassé 70% en octobre et en novembre, pour la première fois depuis le début de la crise.

Dans les paragraphes ci-dessous, et sauf mention particulière, les variations font référence aux niveaux de trafic 2021 par rapport à ceux de la même période de 2019.

Le trafic des aéroports du Portugal a retrouvé au 4ème trimestre 2021 un niveau équivalent à 73% du trafic au même trimestre de 2019 (x3,2 par rapport au 4ème trimestre 2020), en amélioration de près de 19 points par rapport au trimestre précédent. La fréquentation des liaisons avec les principales capitales européennes a particulièrement augmenté en octobre et novembre lors des congés d'automne (-18% avec Orly, -11% avec Amsterdam, -12% avec Genève, +2% avec Londres Heathrow). Le rythme de la reprise a toutefois montré quelques signes de ralentissement à la fin de l'année en raison de la cinquième vague épidémique.

Au Royaume-Uni, le trafic à l'aéroport de Londres Gatwick a continué sa reprise. La période des congés d'automne ainsi que l'assouplissement des règles d'entrée sur le territoire britannique en octobre et novembre ont notamment profité aux liaisons internationales : Dublin (de -68% au Q3 à -41% au Q4), Tenerife (de -79% à -52%), Lanzarote (de -75% à -26%), Malaga (de -83% à -66%). L'allègement des critères d'entrée sur le territoire au Royaume-Uni à partir de début janvier devrait encourager cette tendance, tout comme les capacités supplémentaires annoncées pour les prochains mois par British Airways (réouverture d'une base pour ses vols court-courriers avec 18 appareils d'ici fin mai) et Wizz Air (ouverture de 14 nouvelles liaisons directes et 4 nouveaux avions basés).

La période des congés d'automne a également bénéficié aux aéroports du réseau VINCI Airports en France, où le trafic a gagné environ 20 points à Nantes et Lyon sur cette période. Les passagers au départ de Nantes ont privilégié les destinations de villégiature telles que Nice (+23%) ou Barcelone (+30%). Cette hausse s'est ensuite essouflée avec la 5ème vague épidémique. Plusieurs compagnies (comme Volotea, Transavia, Swiss, Corsair) ont confirmé l'ouverture de nouvelles lignes à Nantes ou Lyon dès le mois de décembre ou pour la prochaine saison d'été, laissant présager une accélération du trafic dans les mois à venir.

Le nombre de passagers accueillis ce trimestre à Belgrade en Serbie est en recul de 40% par rapport au même trimestre de 2019. La demande de vols a été particulièrement soutenue sur les destinations d'Istanbul (+8%) et Dubai (+19%). Le trafic pourrait s'intensifier dans les prochains mois à la faveur du renforcement par Air Serbia des capacités de son hub de Belgrade : reprise des routes vers Nice, Madrid et Venise et nouvelle route entre Belgrade et Nis.

Au Japon, le trafic progresse de 23 points au cours du trimestre, grâce à la reprise des vols domestiques à la suite de la levée de l'état d'urgence fin septembre (-29% en décembre), alors que les frontières restent depuis plusieurs mois fermées.

Aux États-Unis, le trafic à l'aéroport d'Orlando Sanford a progressé de près de 30 points sur le trimestre à la faveur d'une accalmie de l'épidémie dans le pays. Sur certaines routes le nombre de passagers transportés s'est rapproché, voire a dépassé le niveau pré-pandémie, sur des destinations comme Asheville (-6%), Allentown (+5%) ou Harrisburg (-5%). L'aéroport a accueilli ce trimestre de nouvelles routes internationales avec le Canada (Toronto), opérées par les compagnies Swoop airlines et Flair airlines.

Le trafic des aéroports de République dominicaine s'est stabilisé sur le trimestre à un niveau très proche de son niveau d'avant-pandémie. Certaines liaisons ont fortement contribué au dynamisme du trafic, notamment les vols entre Saint-Domingue et Miami (+27%) ou Madrid (+40%). Face à la forte demande sur cette dernière route, la compagnie Iberia a de nouveau renforcé en novembre la fréquence de desserte hebdomadaire à 13 vols. Cette destination est aujourd'hui la première d'Amérique Latine où Iberia offre significativement plus de vols qu'avant la pandémie. Le trafic est en recul en décembre à cause des perturbations opérationnelles aux Etats-Unis (annulations de vols liées à la pénurie de personnel).

La progression du trafic vers son niveau d'avant-crise à l'aéroport de Salvador de Bahia au Brésil se confirme ce trimestre. La compagnie GOL a ouvert plus de 20 nouvelles destinations au mois de décembre grâce à la création de deux nouvelles plages de connexion par jour. Cela s'est traduit par une forte fréquentation des vols à destination de São Paulo (VCP +48%), Rio (SDU +99%), Belo Horizonte (+11%). En décembre, l'aéroport a franchi une étape importante de son développement : pour la première fois de son histoire, il était connecté en liaison directe à toutes les capitales du sud du pays. Enfin, 6 nouvelles destinations seront ouvertes en janvier : Porto Velho, Montes Claros, São José do Rio Preto, Cuiabá, Belém, Florianópolis.

Au Chili, le trafic est en progression de 25 points par rapport au trimestre précédent. Cette dynamique s'explique par la très forte fréquentation des lignes domestiques (-12% sur l'ensemble du trimestre par rapport à la même période de 2019) et, dans une moindre mesure, par l'accroissement du trafic sur certaines lignes internationales depuis la réouverture des frontières le 1er octobre (Bogota de -76% au Q3 à -36% au Q4, Miami MIA de -61% à -10%).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2022

CODE OFFRE : INVESTIR22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : INVESTIR22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/05/2022

Vente du Turbo Illimité Best CALL S&P 500 H197T à 3,7 EUR ( +80 %) Analyse :Le S&P 500 a rebondi une seconde fois depuis sa zone de support majeur à 3815 points. Il a ainsi…

Publié le 27/05/2022

Sur le capital...

Publié le 27/05/2022

Michael Dell connaît décidément une semaine bien favorable. Quelques heures après le rachat VMware, le spécialiste des solutions de virtualisation dont il détient 40% des parts, pour 61…

Publié le 27/05/2022

(Zonebourse.com) Nous soldons la position sur le turbo CALL Vontobel 8H90V portant sur le titre Compagnie de Saint-Gobain à 1.41 EUR. Ce produit dérivé a été…

Publié le 27/05/2022

Infotel est encore bien orienté en cette fin de semaine, sur un gain de 5,7% à 52,2 euros...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne