5 134.57 PTS
+0.38 %
5 124.00
+0.20 %
SBF 120 PTS
4 095.80
+0.16 %
DAX PTS
12 192.83
+0.15 %
Dowjones PTS
21 812.09
-0.40 %
5 851.78
-0.37 %
Nikkei PTS
19 353.77
-0.42 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Vers une nouvelle crise de la dette aux Etats-Unis?

| Boursier | 133 | Aucun vote sur cette news

L'encours global des crédits à la consommation s'est en effet établi au mois de juin à 3.860 milliards de dollars, un niveau jamais observé...

Vers une nouvelle crise de la dette aux Etats-Unis?
Credits Reuters

Une nouvelle crise de la dette se profile-t-elle aux Etats-Unis? Si tout semble actuellement aller pour le mieux outre-Atlantique avec un taux de chômage au plus bas, une consommation vigoureuse, des taux bas, le moindre grain de sable pourrait rapidement provoquer de lourds dégâts. L'encours global des crédits à la consommation s'est en effet établi au mois de juin à 3.860 milliards de dollars, un niveau jamais observé.

Plus important encore, la dette revolving (renouvelable), qui repose principalement sur les cartes de crédit, a également atteint en juin un nouveau record de 1.027 milliard de dollars (données de la Réserve fédérale américaine). Par définition plus dangereuse, la dette revolving est un crédit de court terme renouvelé en permanence mais dont les intérêts sont liés à l'évolution des taux dans le pays et peuvent évoluer à tout moment.

"Les soldes de cartes de crédit américaines n'ont jamais été aussi élevés, mais il n'y a aucune raison de penser qu'ils ne vont pas continuer à grimper", a déclaré à CNBC, Matt Schulz, analyste senior chez CreditCards.com. "Combinez cela avec des taux d'intérêt sans cesse croissants et vous avez un mélange potentiellement volatil".

Suite à la chute des prix de l'immobilier et à la crise des subprimes qui a éclaté en 2008, les banques américaines avaient dû effacer plus de 100 milliards de dollars de dette reposant sur les cartes de crédit en à peine deux ans.

Des données à surveiller de près donc d'autant que l'endettement total des ménages américains (crédit immobilier compris) a dépassé au premier trimestre 2017 son pic de fin 2008, à 12,73 de trillons de dollars. Quand on sait que la consommation intérieure représente 70% du PIB de la première économie mondiale...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/08/2017

Canal+ et L'Equipe ont lancé une nouvelle offre comprenant l’ensemble des compétitions live diffusées sur Canal+, Canal+ Sport, beIN Sport, Eurosport, etc. et le contenu rédactionnel des…

Publié le 24/08/2017

Des atouts pour rebondir

Publié le 24/08/2017

flyadeal, le transporteur aérien nouvellement établi en Arabie saoudite, a réceptionné son premier appareil et le premier des huit A320neo d'Airbus...

Publié le 24/08/2017

Le titre Crédit Agricole montre des signes d'essoufflement à court terme et pourrait amorcer un mouvement de consolidation sous la zone de résistance des 15.7 EUR. Nous anticipons ainsi un…

Publié le 24/08/2017

Publicis cède 0,2% à 59,5 euros, toujours pénalisé par l'avertissement de WPP après les performances médiocres d'Interpublic et de Dentsu...

CONTENUS SPONSORISÉS