Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 618.21 PTS
+0.02 %
5 622.50
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 468.44
+0.18 %
DAX PTS
13 883.20
+0.25 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
+0. %
1.211
+0.27 %

Valneva discute avec la CE pour fournir jusqu'à 60 millions de doses de son vaccin anti-covid

| Boursier | 175 | 5 par 1 internautes

Valneva, dont le cours de bourse est suspendu, a confirmé être en discussions avancées avec la Commission Européenne pour la fourniture d'un maximum...

Valneva discute avec la CE pour fournir jusqu'à 60 millions de doses de son vaccin anti-covid
Credits Valneva

Valneva, dont le cours de bourse est suspendu, a confirmé être en discussions avancées avec la Commission Européenne pour la fourniture d'un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la Covid-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement "le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la Covid-19 en développement clinique en Europe", souligne le groupe.

Le candidat vaccin de Valneva s'appuie sur une approche éprouvée et met à profit la plateforme de production que Valneva utilise pour son vaccin IXIARO, déjà autorisé pour une immunisation contre l'encéphalite japonaise par les autorités de santé américaine (FDA) et européenne (EMA). VLA2001 est entré en étude clinique de Phase 1/2 en décembre 2020 et Valneva prévoit de publier les premières données d'innocuité et d'immunogénicité en avril 2021. En fonction de l'analyse de ces données, Valneva sélectionnera la dose de vaccin optimale et lancera la seconde partie des essais de Phase 1/2. Sous réserve du succès du développement clinique, Valneva pourrait recevoir une autorisation initiale de mise sur le marché au second semestre 2021.

Thomas Lingelbach, CEO de Valneva, ajoute : "L'annonce effectuée aujourd'hui contribue à assurer que des millions d'européens vont potentiellement avoir accès à un mode de vaccination inactivé, éprouvé et déjà bien établi, sous réserve de l'approbation réglementaire de VLA2001. Nous sommes reconnaissants envers la Commission européenne pour leur soutien et avons hâte de travailler avec eux pour répondre à la pandémie actuelle. Nous sommes profondément engagés dans le fait de pouvoir élargir l'accès à notre candidat vaccin inactivé contre le virus SARS-CoV-2 et, à mesure que nous avançons dans le développement clinique, nous continuerons simultanément à travailler avec nos partenaires, dont la Commission Européenne et le gouvernement britannique, afin d'atteindre cet objectif. Il est de plus en plus reconnu que notre vaccin sera un vaccin dont le monde ne pourra pas se passer".

En septembre 2020, Valneva a annoncé la signature d'un partenariat majeur avec le gouvernement britannique pour la fourniture d'un maximum de 190 millions de doses de son candidat vaccin inactivé, VLA2001. Selon les termes de l'accord, en cas de développement réussi du vaccin, Valneva fournira au gouvernement britannique 60 millions de doses au second semestre 2021.

La Commission Européenne a indiqué avoir conclu aujourd'hui des discussions préliminaires avec l'entreprise pharmaceutique Valneva en vue d'acheter son vaccin potentiel contre la Covid-19. Le contrat envisagé avec Valneva prévoirait la possibilité, pour tous les États membres de l'UE, d'acheter ensemble 30 millions de doses dans un premier temps, puis jusqu'à 30 millions de doses supplémentaires.

La finalisation des discussions préliminaires, intervenue ce jour, vient grossir les rangs d'un portefeuille "déjà large et sécurisé" de vaccins à produire en Europe, qui comprend les contrats déjà signés avec AstraZeneca, Sanofi-GSK, Janssen Pharmaceutica NV, Pfizer / BioNTech, CureVac et Moderna, ainsi que les discussions préliminaires conclues avec Novavax. Ce portefeuille diversifié de vaccins permettra à l'Europe d'être bien préparée à la vaccination une fois que l'innocuité et l'efficacité des vaccins auront été prouvées, comme c'est déjà le cas des vaccins de Pfizer / BioNTech et Moderna, qui ont récemment été autorisés dans l'UE.

Les États membres ont la possibilité de donner des vaccins aux pays à revenu faible et intermédiaire ou de les réorienter vers d'autres pays européens.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'est exprimée : "En raison de la persistance de la pandémie de Covid-19 en Europe et dans le monde, il est plus important que jamais que tous les États membres aient accès à un éventail de vaccins aussi large que possible pour contribuer à la protection des populations, en Europe et au-delà. L'avancée d'aujourd'hui en vue de parvenir à un accord avec Valneva complète encore le portefeuille de vaccins de l'Union et témoigne de l'engagement de la Commission à trouver une solution durable à la pandémie".

Stella Kyriakides, commissaire à la santé et à la sécurité alimentaire, a poursuivi : "Avec ce huitième vaccin, nous enrichissons l'éventail déjà large et diversifié de vaccins de notre portefeuille. Ce faisant, nous pouvons maximiser nos chances de faire en sorte que tous les citoyens puissent avoir accès à des vaccins sûrs et efficaces d'ici la fin de l'année 2021. Tous les États membres ont lancé leurs campagnes de vaccination et vont recevoir un nombre croissant de doses afin de couvrir leurs besoins au cours de cette année".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2021

Lisi Aerospace, une division du groupe Lisi, a conclu un accord avec la société Boeing pour prolonger son contrat actuel. Dans le cadre de ce contrat, Lisi Aerospace continuera à fournir près de 6…

Publié le 19/01/2021

Le chiffre d’affaires de Bourse Direct s’élève à 44,5 millions d’euros en 2020, en croissance de 42%. Le spécialiste de la Bourse en ligne a enregistré près de 6,6 millions d’ordres…

Publié le 19/01/2021

Date : 1/19/2021 Sous-jacent : Sanofi Produit : Illimité Best Call 8019T (ISIN : DE000UC0L5B2). Echéance : Ouverte Barrière désactivante : 61,0000 Niveau de financement : 0,0000 Stratégie :…

Publié le 19/01/2021

Le marché automobile européen a beaucoup souffert en 2020, montrent les chiffres publiés par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). Ainsi, les nouvelles immatriculations…

Publié le 19/01/2021

Dans les premières positions du CAC40, Alstom s'adjuge 2% à 46,6 euros après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel légèrement supérieur...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne